CES 2012 : ces Français qui s'exposent à Las Vegas

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Ils avaient créé l’événement au CES de Las Vegas en 2010 avec l’AR drône, ce quadricoptère qui se pilote avec un smartphone ou une tablette. Ils reviennent en 2012 avec la deuxième version de ce jouet de geek : l’AR drone 2.0.

Eux ? Les Français de Parrot, cette société parisienne spécialisée dans les
équipements auto blutooth et les joujoux divers et variés bourrés de capteurs.
Ce sont désormais des habitués du CES. Même si leur stand est plus modeste que
les espaces gigantesques des grandes marques internationales, le stand Parrot ne
désemplit pas. Des centaines de curieux se pressent chaque jour pour assister
aux démonstrations de cet objet volant plus ou moins identifié. Particularités
du drone 2.0. Pas grand-chose à part un léger relooking et une caméra en haute
définition pour filmer et enregistrer tout ce que voit le drone. Mais Parrot
2012 ce n’est pas seulement ce jouet étrange. C’est aussi un système audio
stéréo fonctionnant à l’aide d’une seule enceinte, la Zikmu, designée par
Philippe Stark, ou encore un casque audio à réduction de bruit muni, lui aussi,
d’un capteur qui lui permet de s’arrêter et de se mettre en marche tout seul
lorsqu’on le place sur sa tête. Bref, le PDG de Parrot, Henri Seydoux, a le
sourire. Il peut esquisser quelques pas de danse en pleine interview quand il
parle de musique. Pour lui, l’année à venir s’annonce plus branchée que
jamais.

Ils sont une petite vingtaine comme cela, des entrepreneurs
français du secteur des nouvelles technologies, venus faire la promotion de
leurs produits ici au CES de Las Vegas.

Dans un hôtel-casino du strip, nous avons croisé les
responsables d’Invoxia, créateur d’un téléphone de bureau high-tech, et de
Sculpteo, spécialiste de l’impression 3D. Sans oublier Jean-Yves Hepp et sa
fameuse tablette Qooq pour la cuisine. Pour eux, le CES avec sa foule de
journalistes et de distributeurs du monde entier est une vitrine formidable.

Mais si les Français sont exotiques, ici, d’autres les sont
aussi avec des innovations surprenantes comme, par exemple, la marque Ion et sa
« guitare iPad », une guitare dans laquelle se loge un iPad avec l’application
Garage Band. Et quand on sait en jouer, ça fait même de la musique plutôt
sympa…

Vous êtes à nouveau en ligne