Avec Windows 8, Microsoft veut mettre un PC dans chaque tablette

Le géant américain a dévoilé hier aux Etats-unis son futur système Windows 8. La firme de Steve Ballmer crée la surprise avec ce logiciel qui permettra de fabriquer des produits hybrides, à la fois tablette et PC portable.

A ceux qui se demandent s’il vaut mieux acheter une tablette ou un ordinateur portable, Microsoft espère apporter la réponse l’année prochaine avec Windows 8. La future version du logiciel Windows, dévoilée hier à Anaheim en Californie, crée la surprise : elle permettra d’intégrer dans le même appareil à la fois une tablette et un ordinateur portable.

Nous avons pu essayer la toute première tablette sous Windows 8 - qui n’est encore qu’un prototype destinée aux développeurs de logiciels. Le système reprend l’interface conviviale des téléphones Windows Phone avec de gros boutons carrés dont le contenu se met à jour en temps réel. L’affichage est extrêmement fluide et les fonctions facilement accessibles.

Mais la grosse particularité qui crée la surprise, c’est la possibilité de basculer, d’un glissement de doigt, vers le Windows traditionnel que tout le monde connaît avec ses icônes, ses fenêtres et menus déroulants. Il suffit alors d’y adjoindre un clavier sans fil bluetooth et une souris pour se retrouver avec entre les mains un véritable petit ordinateur portable.

Deux appareil en un. Microsoft entend faire tomber la barrière entre appareil mobile et PC classique.

Microsoft promet un démarrage plus rapide de Windows, de meilleures performances et une consommation électrique réduite. Point important : tout logiciel compatible avec l'actuel Windows 7 devrait fonctionner également sur Windows 8, assure Microsoft.

Windows 8 sera largement branché sur le nuage informatique. La consultation du courrier électronique et le partage de documents entre plusieurs terminaux (tablette, PC de bureau et téléphone mobile) devrait s’en trouver facilité. Il est possible d’écrire à la main avec un stylet grâce à un système de reconnaissance d’écriture.

Reste à savoir si ce produit hybride s’avèrera suffisamment simple d’emploi pour séduire les consommateurs.

Microsoft était jusqu’à présent dramatiquement absent du marché des tablettes dominée par Apple et Android. Avec ce nouveau produit, la firme espère rattraper son retard.

Début des hostilités : l’année prochaine avec la sortie des premières tablettes sous Windows 8.

Vous êtes à nouveau en ligne