Avec Siri, l'iPhone devient (presque) intelligent

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Principale innovation du nouvel iPhone d'Apple : le système de reconnaissance vocale Siri. Bien qu'encore imparfait, cet outil ouvre la voix à un nouveau mode d'interaction avec les appareils électroniques. Une révolution ?

"Dois-je prendre un parapluie demain ?"
"Ai-je de nouveaux emails ?"
"Rappelle-moi d'acheter du pain"
Désormais, on peut parler à son smartphone comme on s'adresse à un être humain. Du moins, c'est la promesse du nouvel iPhone 4S grâce au système de reconnaissance vocale SIRI que nous avons longuement essayé.
Siri fonctionne vraiment bien
Première impression : Siri reconnaît effectivement la parole humaine avec un taux de réussite impressionnant. La nouveauté, c’est la possibilité de parler en langage dit « naturel » sans avoir recours à trop de mots-clés formatés.

On peut interroger Siri pour savoir le temps qu’il fait, si l’on a reçu des messages, consulter ou prendre des rendez-vous, dicter un SMS ou un email ou encore programmer son réveil.
Mais Siri demeure limité
Malheureusement, des points faibles demeurent. D'abord, il ne faut pas avoir un accent trop prononcé. Ensuite, les mots anglais ne sont pas détectés dans la version française.

Et puis, il y a certaines choses que l’on ne peut pas faire avec Siri comme lancer une application de l’iPhone, demander le résultat d'une addition ou effectuer une recherche complexe sur Internet.
Siri est amusant
Le plus amusant, c’est de poser des questions décalées. Le système a été programmé avec humour et les réponses sont à chaque fois différentes. Du coup, les réponses insolites de Siri commencent à envahir le Web (www.siri-et-moi.fr)

Au-delà de l’aspect ludique, l’utilité de ce système est réelle, notamment en voiture ou pour les personnes aveugles. On peut l'utiliser en mode discret en portant le téléphone à son oreille ou bien avec une oreillette bluetooth.

Seule contrainte : il faut impérativement une connexion Internet effective pour que cela marche. Petite faille de sécurité : il est possible d’utiliser Siri sur l’iPhone de quelqu’un d’autre même si celui-ci est verrouillé, ce qui pose un vrai problème de confidentialité.
Début d'intelligence artificielle
La plupart des smartphones actuels intègrent un système de reconnaissance vocale. A côté d'Apple, Microsoft propose l'assistant "Tell Me" sur Windows Phone. Mais Siri va plus loin en termes d’interface homme-machine. Il s’agit pour la première fois d’un début d'intelligence artificielle sur un téléphone mobile.

Vous êtes à nouveau en ligne