Android va-t-il dominer le monde ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Petit à petit, le logiciel de Google tisse sa toile sur tous les écrans.

Rappelez-vous, il y a quelques années, quelques siècles à
l'échelle du numérique, le grand méchant loup s'appelait "Microsoft Windows" que
l'on voyait envahir peu à peu tous les ordinateurs. Aujourd'hui, Big Brother a
un nouveau visage et un nouveau patronyme. Il se nomme : Android. Le système de
Google est en train de s'immiscer dans tous les recoins de notre vie numérique.

Une aubaine pour les fabricants

Android, au départ, ce n'était qu'une plateforme logicielle
pour téléphones mobiles. Une aubaine pour les constructeurs et les éditeurs de
service alors prisonniers d'Apple, Nokia et, dans une moindre mesure, Windows
mobile.

Aujourd'hui, Android a franchi les limites du smartphone pour
s'inviter sur tous les écrans : les tablettes, bientôt les télés et les
voitures et demain les appareils électro-ménagers ainsi que toutes sortes d'autres
objets connectés que l'on n'imagine pas encore aujourd'hui.

Toujours plus de parts de marché 

Les parts de marché du système de Google ne cessent d'augmenter.
Malgré un tassement en fin d'année, Android est présent sur près de 54% des
smartphones aux Etats-Unis devant iOS (35 %). En France, près de 6 smartphones
sur 10 vendus aujourd'hui fonctionnent sous Android.

Android sur les télés

La tendance de fond qui se profile, aussi, c'est l'arrivée d'Android
sur les téléviseurs. Soit, à travers des télés intégrant déjà le système en
natif, comme on a pu en voir au CES de Las Vegas début janvier. Soit, à travers
une clé USB que l'on branche sur son téléviseur et qui donne accès à certaines
fonctions comme par exemple Skype (Haier). Soit, encore, grâce à des boîtiers
externes comme l'astucieux TV connect du français Archos qui, pour moins de 130
Euros, transformera n'importe quel téléviseur en télé Android avec une
télécommande-clavier en forme de manette de jeu.

Un seul ilot résiste encore à la pieuvre Android : c'est l'ordinateur.
Mais qu'est-ce qu'un ordinateur aujourd'hui ? On peut faire beaucoup de choses
avec une tablette. Bien sûr, Windows conserve un avantage sans doute inégalable
pour d'innombrables fonctions notamment professionnelles.

La concurrence doit se bouger

Bref, Android a séduit les industriels par son côté ouvert
et gratuit. Le revers de la médaille pour l'utilisateur c'est un univers fragmenté,
moins convivial et moins sûr du point de vue de la sécurité que certains
concurrents.

En tout cas, les Apple et autres Microsoft ont intérêt à se
bouger pour rester dans la course face au tout puissant Google. 

Vous êtes à nouveau en ligne