3G, 3G+, 4G... Comment s'y retrouver ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

3G, 3G+, 4G... Pas facile de s'y retrouver parmi les nouvelles normes d'internet mobile. Tentons d'y voir plus clair.

Regardez bien l'écran de votre smartphone. E, 3G, 4G... Vous
vous demandez peut-être ce que signifie cette indication. Il s'agit du type de
réseau de données sur lequel vous êtes connecté. Pas facile de s'y retrouver
car les réseaux ne cessent d'évoluer et les appellations peuvent varier d'un
pays à l'autre et d'un opérateur à l'autre.

Pas de réseau datas

Pour commencer, si rien ne s'affiche à part le nom de
l'opérateur, c'est que vous vous trouvez dans une zone dépourvue de couverture
data ou que votre forfait n'inclut pas de connexion internet ou encore que
cette fonction est désactivée sur votre téléphone, par exemple, parce que vous
êtes à l'étranger. Dans ce cas, vous pouvez téléphoner mais vous ne pouvez pas
vous connecter à internet sauf en Wifi.

GPRS ou EDGE, les ancêtres

Si vous voyez apparaître un petit G ou un petit E (ou encore
un petit rond sur l'iPhone), ce n'est pas très bon signe car il s'agit des anciens
système GPRS et Edge très peu rapides. C'est le cas dans certaines zones
rurales non couvertes par le haut débit mobile.

3G, 3G+ et H+

Si tout va bien, c'est plutôt l'appellation 3G que vous
voyez apparaître sur votre smartphone. Mais la 3G peut recouvrir plusieurs
réalités :

  • soit, de la 3G simple plafonnée à 1.9 Mbps

    • soit, de la 3G+ jusqu'à 14.4 Mbps chez Orange (HSPA) ou 21.6 chez SFR (HSPA+)

Depuis peu, la lettre H peut également apparaître sur
certains smartphones (pas sur iPhone qui affiche seulement 3G). Il s'agit d'une
version deux à trois fois plus rapide que la 3G, jusqu'à 42 Mbps, commercialisée sous
le nom de Dual Carrier chez SFR et de H+ chez Orange.

Il s'agit évidemment de débit théorique. N'empêche, cette
"super 3G" est pratique notamment pour regarder des vidéos et faire de
la visioconférence.

4G... vraie et fausse

Enfin, si votre téléphone mobile est compatible et à
condition de vous trouver dans une ville équipée, vous pouvez voir apparaître
le symbole 4G qui est ce qui se fait de mieux aujourd'hui. Mais là encore, les
opérateurs trichent un peu avec la réalité technique. Ils commercialisent sous
le nom de 4G ce qui n'est en fait que du "LTE" c'est-à-dire une ultime évolution
de la 3G avec un débit certes impressionnant jusqu'à 100 Mbps (bien que
volontairement bridé) et surtout un temps de latence très réduit. La
"vraie" 4G, quant à elle, qui pourra atteindre le cap symbolique de 1
Gbps, connue également sous le nom technique de "LTE advanced", n'arrivera pas en
France avant quelques années.

Vous êtes à nouveau en ligne