Mon info. Quatre timbres vendus aux enchères 1,3 millions d'euros, aux USA

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une plaquette de quatre timbres vendue aux enchères 1,3 millions d'euros aux USA. Un prix record à cause d'une erreur d'impression datant de 1918. L'avion qui y figure est à l'envers.

Ça s’est passé aux Etats-Unis, lors d’une vente aux enchères, organisée à New York, il y a quelques jours. Un lot exceptionnel qui a attiré de nombreux amateurs. Tellement d'amateurs, que les prix se sont envolés, et celui qui a remporté la bataille a du débourser près d’un million et demi de dollars, soit 1,3 millions d’euros. 

À ce prix-là, il ne s’agit pourtant pas d’un tableau, ni d’une voiture de collection, ni même une guitare ayant appartenu à une star du rock. Non, il s’agit d’un timbre ou plutôt d’un petit bloc de quatre timbres identiques, datés de 1918, d’une valeur de 24 cents à l’époque, et représentant un avion. Il s’agit du Curtiss JN-4, un avion militaire américain utilisé lors de la Première Guerre mondiale, surnommé le "Jenny". Mais ce n’est pas le motif qui est important, enfin pas seulement. C’est le fait que ce soit un "Inverted Jenny", le mot qui fait frissonner tous les philatélistes à travers le monde. Le Jenny inversé, en bon français. C’est ça qui lui donne toute sa valeur.

Sur ces timbres, l’avion en question est à l’envers 

Une simple erreur d’impression, qui n’a été faite que sur une seule planche de 100 timbres. Mais c’est resté une erreur très célèbre, et très prisée des collectionneurs, au point de voir les prix s’envoler, puisque c’est extrêmement rare d’en voir à la vente. Et il s’agit des premiers timbres de poste aérienne de l’histoire américaine, imprimés en urgence en mai 1918. Les timbres auraient du être détruits, mais un postier qui avait de la suite dans les idées à l’époque, avait sorti l’une des trois planches mal imprimées, qui est passée entre plusieurs mains depuis. Avant d’être divisée en blocs de huit, puis de quatre. Revendus au prix fort tout le siècle dernier. Et même très fort donc, cette fois. Et pourtant ce n’est pas un record, puisqu’en 2005, un bloc de quatre de ces timbres avait déjà trouvé preneurs pour le double, soit 2,7 millions d’euros. Pour info, le timbre le plus cher au monde a été adjugé à  plus de neuf millions d’euros !  

Vous êtes à nouveau en ligne