Mon info. Offrez-vous des vacances en prison

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Fini les hôtels luxueux pour passer d'excellentes vacances. Il faut réserver dorénavant en prison, des nuits en cellule simple ou double.

Vous préparez vos prochaines vacances, et vous vous dites : "Je partirais bien au soleil, dans un complexe hôtelier tout confort, avec piscine à débordement, le grand luxe". Et là je vous dis non, c’est complètement dépassé. Tellement vieille école. Alerte. C’est limite la faute de goût. Du moins si l’on en croit nos confrères de la rubrique "voyage" du Figaro. Les palaces et les cinq étoiles, laissez tomber, le panache c’est les petits espaces, la proximité, la simplicité, le confinement, bref en un mot la prison. Oui, mais vraiment la prison, des prisons transformées en hôtels !
D’anciennes prisons, rassurez-vous, l’idée ce n’est pas de partager le quotidien des détenus le temps d’un week-end mais c’est la prison, la vraie. L’avantage nous dit Le Figaro, c’est que ces prisons ont un point fort : elles sont très bien placées, souvent en centre ville.


Si l’idée vous en dit, direction les pays du Nord, voire du grand Nord. À Stockholm, par exemple, où se trouve le Langholmen hôtel sur une petite île au cœur de la capitale suédoise. Un bol d’air, en pleine nature. Et pour cause, les détenus qui ont séjourné là pendant 250 ans ont planté pas moins de 3 000 arbres. Et en plus, vous gardez la clé de votre cellule, enfin, de votre chambre.
Autre idée sinon, Helsinki, la capitale finlandaise, pour dormir à l’hôtel Katajanokka, qui était encore une prison en 2002, mais rassurez-vous il y a des chambres doubles. Comme à Horsens, au Danemark, où l’hôtel Faengslet mise sur un confort spartiate, des chambres étroites et sans déco. Mais il y a un musée et un espace de co-working, de travail partagé, et ça, ça fait la différence.

Vous êtes à nouveau en ligne