Mômes trotteurs. Les kids voient la vie en Vosges à Gérardmer

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On part à la montagne ! Gabin et Charlie 11 ans, Elena 12 ans et Titouan 14 ans nous emmènent découvrir leur station de Gérardmer, dans les Vosges.

Nous voici au bord du lac de Gérardmer à 660 mètres d'altitude.

"Y a des canards sur le lac, et puis les ponts permettent d'aller faire un petit tour de pédalo ou de bateau électrique l'été", explique d'abord Charlie.

"C'est reposant le bruit du lac, sourit Eléna. On a l'impression qu'on va s'endormir..." Le lieu est propice à la contemplation et à la méditation. "On vient surtout s'y baigner l'été". Et dans le lac, on pêche des brochets et des poissons d'eau douce.

"Au beaux jours, on peut aussi faire du kayak, de la voile, parfois il y a beaucoup de vent, précise Gabin. Après, on peut tenter l'aviron et faire de la plongée."

Gabin participe au triathlon estival de Gérardmer, qui a lieu cette année le 6 septembre. "Il y a trois épreuves pour les plus petits : 1,2 km de vélo, 100 mètres de nage et 600 mètres de course."

Le lac de Gérardmer dans les Vosges.
Le lac de Gérardmer dans les Vosges. (Office de tourisme de Lorraine)

Le sommet de La Tête de Grouvelin culmine à 1 137 mètres d'altitude. "L'été, on fait du ski sur herbe, il y a des tremplins pour faire du saut à ski." On fait des randonnées.

Balade dans les montagnes de Gérardmer.
Balade dans les montagnes de Gérardmer. (Office de tourisme de Gérardmer)

"Et puis si on veut du dessin par exemple, ici il y a de l'inspiration", notent Charlie et Gabin qui jouent respectivement de la flûte traversière et du piano. Une musique qui irait bien à ce décor montagneux ? "Mozart !"

Le centre-ville de Gérardmer et son carrousel.
Le centre-ville de Gérardmer et son carrousel. (France Bleu)

En centre-ville, on traverse la rue François Mitterrand, la place du Tilleul "où le tilleul multi-centenaire a malheureusement dû être coupé, mais on va en replanter un".

On découvre ici et là des boutiques de linge avec du lin, l'une des spécialités de Gérardmer. "Il y a aussi un bar rétro qui date des années 90 ! On aime bien aussi aller Chez Mémé, c'est un magasin où il y a des bonbons." "Et en plus, on a du bon fromage, le munster géromé !"

Titouan et Gabin rappellent "qu'en 1944 les Allemands ont brûlé beaucoup de bâtiments ici. L'essentiel a été refait. Heureusement certains lieux ont survécu."

Bonbons vosgiens de la Confiserie Géromoise.
Bonbons vosgiens de la Confiserie Géromoise. (Confiserie Géromoise)

Puis direction la Confiserie Géromoise créée par Justin et Manuel Wexler, deux frères et enfants du pays, revenus sur leurs terres pour ouvrir cette entreprise. Ils proposent des visites guidées dans leur atelier.

"Notre fer de lance, c'est le bonbon au sapin, c'est le bonbon des Vosges par excellence, et chez nous tout est bio", expliquent les confiseurs. Dans la chambre de Gabin, un placard en est rempli !

"Là au moins, on sait exactement les ingrédients que contiennent les bonbons", remarque Eléna. Ce sont des produits naturels, donc c'est bien pour l'environnement."

Charlie, Gabin, Eléna, Titouan. A leurs cotés, les frères Justin et Manuel Wexler qui dirigent La Confiserie Géromoise, à Gérardmer.
Charlie, Gabin, Eléna, Titouan. A leurs cotés, les frères Justin et Manuel Wexler qui dirigent La Confiserie Géromoise, à Gérardmer. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Charlie et Gabin nous donnent des nouvelles de Gérardmer après la période de confinement...

"Y a du monde qui revient, de toute façon, on ne peut pas rester sans touristes !" estime Gabin. "Et il y a beaucoup de gens qui se promènent sur les bords du lac, heureux de pouvoir revivre presque normalement", renchérit Charlie.

Et pour cet été, nos deux mômes trotteurs conseillent aussi d'aller visiter les deux scieries à bois du papi de Gabin qui organise des visites nature, au Grand Valtin, à 7 km de Gérardmer.

Pour le futur, Charlie aimerait que "nos déplacements en ville se fassent principalement à pied, en roller, en trottinette et à vélo, pour moins polluer. En tout cas, en mobilité douce. Ce serait bien qu'on ait une voie verte et plus d'espaces verts encore, pour que la nature continue à reprendre ses droits. Et qu'on arrête les pesticides ! Je souhaite un monde meilleur pour tous et pour les animaux."

OFFICE DE TOURISME DE GERARDMER

Vous êtes à nouveau en ligne