Mômes trotteurs. Escapade nature à Argelès-sur-Mer avec Alice, Jules et Marilou

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cap sur les Pyrénées Orientales.Argelès-sur-Mer possède 10 km de plages et se situe à 25 km au sud de Perpignan, au pied du massif des Albères.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les Mômes Trotteurs" nous emmènent aujourd'hui dans les Pyrénées-Orientales pour une escapade nature, entre mer et montagne, en compagnie de trois jeunes habitants d’Argelès-sur-Mer.

Ici, les montagnes vont directement dans la mer

Ce matin-là, des surfeurs prennent la vague sous les yeux ébahis de Jules. "Surfer sur la Méditerranée faut vraiment y aller ! Elle est quand même beaucoup agitée", confirme sa camarade Alice.

La crique de Porteils
La crique de Porteils (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

L'exposition des Enfants de la Mer

Alice, Jules et Marilou, 10 ans, nous dévoilent le long de la plage d’Argelès-sur-Mer l’exposition des Enfants de la Mer, à laquelle ils participent. Lors de classes vertes, ils ont pris des photos d’espèces animales sous-marines menacées de disparition. "Du coup, on apprend plein de choses sur l’écosystème, tout ce qui se passe dans la nature, apprécie Jules. Et puis ça nous implique aussi beaucoup car on fait des panneaux."

Sur l’un de ses immenses panneaux, un poisson regarde une canette de soda en expliquant : "c’est la première fois que je vois une maison métallique". "C’est pour dire qu’il ne faut pas jeter les déchets dans la nature", explique Alice. Plus loin, sur un dessin, une tortue confond un sac plastique avec une méduse. "Et donc du coup, elle va le manger et s’étouffer", conclut Jules. 

Les enfants exposent aux côtés de photographes professionnels
Les enfants exposent aux côtés de photographes professionnels (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

"Et il y a aussi d’autres espèces de poisson comme les grandes nacres, qui meurent parce qu’il y a des bateaux, qui jettent leur ancre n’importe où, renchérit Marilou. Nous, on essaie au maximum de sensibiliser les gens parce que sinon il n’y aura plus aucune espèce dans la mer. Ce sont des êtres vivants comme nous. Et du coup, c’est comme s’il y avait plein de gens qui nous tuaient pour nous manger." 

Argelès Photo Nature jusque fin octobre

Les œuvres de ces écoliers en CM2 sont exposées à côté de celles de photographes professionnels, Pascal Kobeh et Cyril Ruoso, qui participent à l’exposition Argelès Photo Nature, qui capture la vie sous-marine sauvage.

À quelques encablures, nos mômes trotteurs nous emmènent sur la crique de Porteils, une zone protégée interdite aux bateaux. "Là, je viens de trouver sur un caillou de la salade de mer, mais ça ne se mange pas ! prévient Marilou. C’est vivant donc je la redépose dans la mer."
Et Jules de préciser : "Sur cette crique on a fait de la plongée, c’est comme ça qu’on on vu un poulpe. En vrai, c’est super beau !" 

Le trio nous conduit au Racou

Le site du Racou 
Le site du Racou  (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Le site est connu pour ses maisons de pêcheurs posées sur la plage. "Là, on a un super beau paysage sur quelques vignes et là, le massif des Albères." Et entre les figuiers de Barbarie, ça fourmille ! "Des fois on peut voir des serpents, des grenouilles et des rapaces. Vous avez emmené des baskets ? Alors on part pour une petite randonnée, on va déposer des pierres ?" propose Jules, qui fait partie du club nature randonnée d’Argelès-sur-Mer. Car dans le massif des Albères, il existe un rituel, qui porte bonheur… 

"On empile des cailloux, le but c’est d’en empiler le plus possible sans que ça tombe. A votre tour, vous pouvez en posez un, vous faites un vœu et ça porte bonheur." 

Alice, Jules et Marilou ont fait un vœu : 

Pour que la planète aille mieux et qu’on protège toutes les espèces

Vous êtes à nouveau en ligne