Mômes trotteurs. Balade très gourmande à Bruxelles avec Apolline et Nicolas

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Apolline, 12 ans et son petit frère Nicolas, 9 ans, nous font découvrir leurs adresses pleines de saveur dans la capitale de l'Europe.

Et ça commence par la découverte d'Ixelles, l'une des communes de Bruxelles. "Ici, il y a des gens qui viennent de partout, c'est comme dans ma classe à l'école, on vient de plein d'origines différentes. Et c'est aussi important d'apprendre à connaître plusieurs cultures. C'est très riche!" estiment Apolline et Nicolas.

"Des gaufres, des gaufres, des gaufres...!" Nos deux mômes trotteurs nous emmènent découvrir le marché du Châtelain, où l'on trouve "les meilleures gaufres de Bruxelles."

"Avez-vous un secret de fabrication pour ces gaufres?" demande Apolline à la commerçante. "Mais je suis comme Panoramix, répond-elle en riant, je ne donne pas ma recette, c'est comme une potion magique." Et comme celle-ci le prédit: "les essayer c'est les adopter." Oui, leur goût vanillé nous a conquis. Adoptées!

Et Nicolas de rappeler "que les frites ont bel et bien été inventées par les Belges."

Au coeur du marché du Châtelain, à Bruxelles.
Au coeur du marché du Châtelain, à Bruxelles. (Ingrid Pohu)

"Bruxelles est la capitale de l'Europe", rappellent fièrement Nicolas et Apolline. "On se sent Européens et Bruxellois." "Donc je suis pour l'équipe de la Belgique, elle aurait dû gagner la dernière Coupe du Monde de Football!" ajoute Nicolas.

Sur la Grand\'Place à Bruxelles.
Sur la Grand'Place à Bruxelles. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

La Grand place est toujours aussi majestueuse. "Elle est entourée de bâtiments historiques. Et ce qui prend un peu toute la place, c'est l'Hôtel de Ville. Et si vous levez les yeux, vous remarquerez qu'il y a le saint Michel, qui tue le diable. En tout cas, c'est sûr qu'au Moyen-Age, on sculptait bien." Et "j'adore cette ville!!!!" lance Nicolas comme un cri du coeur.

Rue de la Colline, on passe devant le restaurant, Le chou de Bruxelles. "Comment ne pas aimer les choux de Bruxelles? se demande Nicolas. C'est comme les épinards, c'est trop bon."

Et nous traversons la superbe Galerie du Roi, qui fait partie des Galeries royales Saint-Hubert. Elle nous rappelle les passages couverts des Grands Boulevards, à Paris. Pause goûter à la Maison Dandoy, spécialiste du speculoos. "Ici, il est fait maison depuis 1829. On a vraiment l'impression que c'est fait à la main et pas par des machines."

A la question "que préférez-vous à Bruxelles?", Alexandre Dandoy "7ème génération tombée dans la marmite du speculoos" répond au micro des mômes trotteurs: "Je pense qu'il y a vraiment une belle qualité de vie à Bruxelles. C'est bien de pouvoir encore élever ses enfants dans une ville en ayant des espaces verts et des parcs." "Oui, je suis d'accord avec vous, réagit Apolline, et en plus il y a une atmosphère joyeuse et très agréable à Bruxelles."

Nicolas et Apolline interviewent l\'un des responsables de la Maison Dandoy, grand spécialiste du speculoos, à Bruxelles.
Nicolas et Apolline interviewent l'un des responsables de la Maison Dandoy, grand spécialiste du speculoos, à Bruxelles. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Vous connaissiez le Manneken Pis ? Saviez-vous qu'il existe "sa version fille" ? "Elle s'appelle la Jeannecke Pis ! Cette statue date de 1985."

La statue Jeanneke Pis, version féminine du Manneken Pis, à Bruxelles.
La statue Jeanneke Pis, version féminine du Manneken Pis, à Bruxelles. (Office de tourisme de Bruxelles)

"Jacques Brel m'inspire du talent, de la passion et de l'envie, explique Apolline face à la statue du chanteur belge, place de la vieille halle aux blés. Clairement, il a eu besoin d'envie pour aller au bout des choses et pour faire son métier."

Statue de Jacques Brel place de la Vieille Halle aux Blés, à Bruxelles.
Statue de Jacques Brel place de la Vieille Halle aux Blés, à Bruxelles. (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Et pour finir, nous admirons l'Atomium depuis la place Poelaert. "C'est un peu notre Tour Eiffel. C'est l'emblème de l'exposition universelle de 1958. On peut dormir à l'intérieur, c'est magnifique!"

Atomium de Bruxelles.
Atomium de Bruxelles. (Office de tourisme de Bruxelles)

Vous êtes à nouveau en ligne