Mômes trotteurs. A la découverte d'Argelès-sur-Mer avec Alice et Marilou

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette semaine, les "Mômes Trotteurs" d'Ingrid Pohu nous font découvrir Argelès-sur-Mer dans les Pyrénées-Orientales.

"Bon, on va se retrouver dans les rues du village et à la Taverne on va parler gastronomie. Et après on visitera un peu la ville."

Joli programme ! Nous voilà donc attablés au restaurant, La Taverne, à l’entrée d’Argelès-sur-Mer. En compagnie de nos deux guides, Marilou et Alice, 10 ans. Alors, que mange-t-on de bon à Argelès ? "Des boules de picoulat, ce sont des boulettes de viande et c’est garni de bolognaise, du coup c’est tellement bon", confie Marilou.

"Il y a des saucisses catalanes, et la saucisse au piment d’Espelette, ajoute Alice. Et je n'oublie pas la fidéo (fideuà, en catalan), c’est comme la paëlla sauf que ce sont des vermicelles à la place du riz. Y a pas beaucoup de restaurants au village."

Dans les ruelles d\'Argelès-sur-Mer
Dans les ruelles d'Argelès-sur-Mer (LAURENT LACOMBE)

D'autres adresses sympas ? "Moi je recommanderais L’Auberge du Bon-Vivant, qui fait hôtellerie, en plus elle a un très bon restaurant. Les prix ne sont pas hyper excessifs et c’est super bon", conseille Marilou qui estime que "c’est la taille du village qui fait le charme en fait. Plus la ville est petite, plus y a de jolies choses. Donc derrière nous, y a le cinéma, à notre droite la bibliothèque."

Alice, Marilou et Ingrid Pohu à Argelès-sur-Mer
Alice, Marilou et Ingrid Pohu à Argelès-sur-Mer (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Argelès, ça vient du mot "argile"

Le nom des rues est aussi écrit en catalan. "Portal de la mar, ça veut dire la porte de la mer. Ici, y a pas énormément de gens qui parlent en catalan en public. Moi j’aimerais bien entendre plus de catalan dans les rues ! Alors là, il y a un petit cinéma avec une seule salle, ils font aussi du théâtre, ça c’est cool, ils font des spectacles de musique aussi. Et là, c’est le magasin d’Elisabeth, la marchande de fruits. On recommande aussi La Noisette, un petit café très très bon." Pas loin, le potier d’Argelès "parce que Argelès, ça vient d’argile."

Alice au micro de Marilou, à Argelès-sur-Mer
Alice au micro de Marilou, à Argelès-sur-Mer (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Et nous traversons la rue Nationale. "Justement en face, il y a la boucherie des parents d’Alice, juste à côté de la médiathèque, on ne peut pas la louper. Sinon cette rue a été rénovée, ça a pris du temps mais ils ont fait du bon boulot quand même." 

Et les marchés ? "C’est le mercredi. Evitez de venir en poussette, en vélo ou en scooter sinon vous vous galèrerez !  Et venez tôt, c’est bondé de monde. On peut découvrir des produits catalans comme les espadrilles. Elles ont des grands lacets qui se lacent autour de la cheville, qui font tout le mollet qui vont presque jusqu’aux genoux."

Côté architecture, "les façades ocres n’ont pas été rénovées tant que ça. Moi je trouve qu’il faudrait un peu plus de couleurs : du rouge, du bleu pour que ça ressorte bien quand il fait gris."

Plage d\'Argelès-sur-Mer
Plage d'Argelès-sur-Mer (Office du tourisme d'Argelès)

Et quand on demande à ces deux Argelésiennes si elles s’imaginent un jour vivre ailleurs, à Paris par exemple, elles rigolent : "Bah non, parce qu’à Paris, y a pas la plage !"

Vous êtes à nouveau en ligne