Christine Albanel : "Moi présidente, je relancerai le débat sur le principe de précaution"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Christine Albanel, ancienne ministre de la Culture de Jacques Chirac, est présidente déléguée de la fondation Orange. Elle présidente, quelle serait sa mesure phare ?

Christine Albanel a été ministre de la Culture de Jacques Chirac. La présidente déléguée de la fondation Orange est l'invitée d'Olivier de Lagarde sur franceinfo. Elle présidente, elle relancerait le débat sur le principe de précaution. "Jacques Chirac avait conçu ce principe comme un principe d'action responsable. Il s'agissait, quand il y avait un risque pour la santé, pour l'environnement, même si il n'était pas avéré à 100%, il fallait agir" explique Christine Albanel. "J'ai l'impression que c'est devenu un principe d'inaction et de déresponsabilisation" ajoute l'ancienne ministre de la Culture. 

Christine Albanel estime que le principe de précaution entrave la recherche sur les OGM. "Il faudrait en tout cas expérimenter, être sûr avant d'entraver la recherche et je trouve qu'il faut prendre en considération les vrais risques" indique Christine Albanel.  Et elle cite un exemple : "Je suis très frappé par ce qui se passe autour des vaccins. Il y a des maladies qui étaient éradiquées qui sont en train de revenir parce qu' il y a des personnes expertes auto-proclamées qui mettent en avant tel ou tel petit événement et en profitent pour remettre en cause le principe même des vaccins."

On est passé de 10 à 40 % de gens méfiants vis à vis des vaccins. Cela a des conséquences terribles

Christine Albanel

à franceinfo