Les tendances à venir

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les défilés se déroulent toujours de la même manière. New York ouvre le bal avec la présentation des créateurs américains. Ensuite, nous enchaînons sur Londres, qui devient alors la capitale de la mode anglaise. Puis, Milan durant une huitaine de jours avec les créateurs italiens et sans un seul jour de break. C'est au tour de Paris avec une grosse semaine consacrée aux créateurs français et à tous les jeunes créateurs qui profitent de ce focus incroyable sur notre capitale pour présenter leurs collections.

C'est vraiment Paris qui reste, encore aujourd'hui, la plaque tournante de la mode internationale, par la qualité des créateurs bien-sûr mais aussi pour leur incroyable créativité. A Paris, la mode est vraiment une fête, selon Marie-Noëlle Demay, vous êtes la rédactrice en chef mode de Marie-Claire et Marie-Claire 2.

Les tendances varient plus ou moins d'une capitale à l'autre. Il y a une "coloration mode" propre à chaque pays, même si des points communs émergent toujours. Cette année, New York a mis davantage à l'honneur les couleurs pastel, les fleurs et le costume short. Londres a mis le focus sur la couleur bleu, très tendre, très douce. Milan a privilégié le style années 30 et les imprimés foulard, et Paris s'est plutôt consacré au blanc, au mélange de matières et à une certaine féminité légère et souriante.

La principale nouveauté est le come-back des années 30, avec son cortège de tailles basses, égayées de franges, de plis plats et de motifs art-déco et qui font une silhouette dansante et virevoltante.
Le printemps-été sera fleuri ! Un déluge d'imprimés qui vont même parfois jusqu'à l'imprimé potager. Un ensemble imprimé courgettes et fleurs de courgettes sera des plus tendance ! Toutes les couleurs de l'an passé reviennent mais comme assagies, plus tendres, plus calmes, plus faciles à porter.
Beaucoup de pastel et aussi, la prédominance du blanc qui s'annonce comme une des tendances phares de la saison.

Les défilés étaient très gais de par les couleurs, les coupes tellement fluides, féminines. On a vu des jupes amples, de petits boléros courts et charmants. Il y a un peu d'effronterie dans l'air, une envie de séduction et de sensualité. Quand aux robes, elles montrent largement le dos, avec des coupes bain de soleil. Et puis, il faudra s'y faire, des shorts, des shorts et encore des shorts !!!

Vous êtes à nouveau en ligne