Les bienfaits de la lecture

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La saison des prix littéraires démarre. Un peu partout, c’est la fébrilité : qui est sur les listes, qui n’y est plus... C’est vraiment une particularité française. Derrière cet engouement, se pose une question : pourquoi lire nous fait-il du bien ? Eclaircissements avec Christilla Pellé-Douël, journaliste à Psychologies Magazine.

La lecture apporte quelque chose de spécifique et d’unique par rapport au théâtre, au cinéma... car le texte que nous lisons n’existe que parce que nous le faisons exister. Le lecteur est actif. Il ne consomme pas, n’absorbe pas passivement : tout son psychisme est mobilisé, non seulement sa capacité de lire, et sa compréhension, mais aussi son imagination.

Ce que nous lisons, nous nous le représentons. La description d’un lieu, par exemple, nous permet de nous le représenter avec des couleurs, des odeurs, des images. C’est d’ailleurs pourquoi nous sommes si souvent déçus par une adaptation d’un roman au cinéma : jamais les images ne seront à la hauteur de notre imagination.

En entrant dans les pages d’un roman, nous nous offrons un espace de liberté. Ce que nous lisons, au moment où nous le lisons, n’appartient qu’à nous. Nous pouvons nous trouver dans le métro, dans un supermarché, dans le train, nous sommes absents au reste du monde et présents dans celui de l’auteur. Et cet espace, nous pouvons le recréer à chaque instant. Le philosophe, Charles Pépin, explique que, paradoxalement, tout en nous plongeant dans l’univers de l’auteur, nous apportons le nôtre, tout ce que nous sommes, notre vie.

La Planète des Sages - Encyclopédie mondiale des philosophes et des philosophies - de Jul et Charles Pépin - Dargaud

Vous êtes à nouveau en ligne