Le devis-type des pompes funèbres

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Depuis le début de l'année 2001, lorsque les sociétés de pompes funèbres établissent un devis, elles doivent respecter à la lettre un modèle imposé par la réglementation. Que doit donc contenir ce devis établit à la demande des familles qui ont perdu un proche ? La réponse d'Arnaud de Blauwe, rédacteur en chef adjoint de {Que Choisir.}

Dans le devis établit par les pompes funèbres les prestations obligatoires doivent être indiquées dans un encadré en haut. Elles sont ensuite détaillés dans un tableau de même que les prestations facultatives (par exemple, soins, toilette mortuaire) et les avances faites par l'entreprise de pompes funèbres (par exemple, annonce dans la presse, vacation de police). L'objectif de la réglementation qui impose ce devis-type est de permettre aux familles de comparer les prix des obsèques de différentes entreprises funéraires. Une démarche qui faut absolument effectuer pour éviter toute mauvaise surprise sur la facture finale.

Mais les entreprises de pompes funèbres ne respectent toujours pas cette réglementation sur le devis-type, révèle une enquête de Que Choisir.

Les enquêteurs de l'UFC-QC ont laissé le temps aux entreprises de s'adapter à cette nouvelle réglementation puisque leur enquête s'est déroulée en juin, soit plusieurs mois après l'entrée en vigueur de cette nouvelle réglementation sur les devis type. Les enquêteurs de l'UFC-QC se sont rendus dans près de 1.000 magasins funéraires partout en France. Près de 18 % n'ont pas voulu faire de devis personnalisé et sur les quelque 820 entreprises qui ont accepté d'en rédiger un, le devis n'était pas conforme au modèle dans 97 %.

Une grande élasticité des prix a été constatée. Pour des obsèques de base (et hors concession, travaux de marbrerie et taxes d'inhumation variables d'une commune à l'autre), les devis varient de 1.300 à 6.000 euros. La plupart des devis tournent cependant autour de 2.500 euros, pour un prix moyen de 3.100 euros. Cette élasticité s'explique par le fait que certaines entreprises funéraires intègrent dans leur devis un nombre plus ou moins important de services complémentaires (par exemple, des soins, des fleurs pour le jour des funérailles). En outre, sur les prestations de base, les tarifs font aussi le yo-yo. Par exemple, le prix des cercueils les plus simples qui nous ont été proposés s'échelonnent le plus souvent de 950 à 1.300 euros.

La crémation représente aujourd'hui près de 30 % des funérailles.

C'est une tendance de fond, un choix de plus en plus éclairé, et contrairement à ce que l'on pourrait croire la crémation n'est plus aujourd'hui moins chère qu'une inhumation classique. Les quelques devis crémation que nous avons relevés lors de notre enquête monte que les tarifs sont comparables. La crémation peut-être même plus coûteuse pour les familles qu'une inhumation. En cause, une évolution de la réglementation qui encadre plus strictement la pratique de la crémation (par exemple, une famille ne peut plus garder l'urne contenant les cendres du défunt chez elle) et, là encore, une tendance à faire gonfler la facture en incitant fortement les proches à prendre des services complémentaires (par exemple, l'organisation d'une cérémonie au funérarium en plus d'une cérémonie religieuse).

Vous êtes à nouveau en ligne