Tatiana de Rosnay : "J’ai voulu montrer qu’on ne peut rien faire contre un fleuve en crue"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tatiana de Rosnay est l'invitée de "Mise à jour" pour "Sentinelle de la pluie", aux éditions Héloïse d'Ormesson.

La romancière Tatiana de Rosnay vient de publier Sentinelle de la pluie, l'histoire d'une famille qui se réunit à Paris pour les 70 ans du père. Cette famille va se redécouvrir dans un contexte chaotique : celui d'une crue centenale. Des secrets vont émerger alors que, inexorablement, le fleuve sort de son lit.

"J'ai voulu monter qu'on ne pouvait rien faire contre un fleuve en crue, raconte Tatiana de Rosnay. On ne peut pas empêcher la pluie, non plus. Il y a le stress de cette crue, et puis tout le stress familial. Une crue, cela crée un certain chaos. J'ai choisi ce moment-là pour que cette famille tente de se parler une fois pour toutes parce qu’elle est en petite panne de communication..."

Tatiana de Rosnay raconte l'origine de sa fascination pour la Seine en crue. "J’ai été confrontée à une photo incroyable à l’âge de 10 ans. J’ai emménagé dans un immeuble qui a été très concerné par la crue de 1910. Une voisine qui avait toujours vécu là m’a montré une photo d’elle en train de sortir de la porte cochère de mon immeuble, dans une barque. Elle avait elle-même 10 ans."

L'image est restée. "La petite graine a été plantée. J’ai mis une certain temps, mais j’ai toujours su que j’allais écrire sur la Seine en crue".  

Rattrapée par l'actualité

Ironie du hasard, le livre sort alors que la Seine a connu une nouvelle crue. "Heureusement qu’elle s’est arrêtée, s'amuse Tatiana de Rosnay, parce que je pense que si elle avait franchi le stade qu’elle avait connu en juin 2016, ça aurait été très embêtant, et là, je pense que personne n’aurait aimé acheté mon livre..."

Sa mise à jour ? "Je ne changerai rien. J’aime ma vie", dit-elle, avant de révéler quelques rêves. "J’aimerais bien aussi faire plein de choses que je n’avais pas faite. Par exemple, j’aimerais bien jouer au cinéma, vraiment".    

Vous êtes à nouveau en ligne