Natalie Dessay : "Michel Legrand est un génie, j'aime sa musique depuis que j'ai cinq ans"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La cantatrice et comédienne Natalie Dessay est l'invitée de "Mise à jour", mardi sur franceinfo. Elle évoque notamment son bonheur d'interpréter sur scène l'album composé par Michel Legrand, "Between yesterday and tomorrow".

Avant Noël, la comédienne et cantatrice Natalie Dessay sortait un album intitulé Between yesterday and tomorrow. Elle sera sur la scène des Champs-Élysées les 29 et 30 mars, en compagnie de Michel Legrand, le compositeur de cet album. "C'est un génie, s'enthousiasme Natalie Dessay mardi 13 mars sur franceinfo. Je n'ai pas eu la chance de rencontrer Mozart ou Strauss, j'ai eu celle de rencontrer Michel Legrand pour travailler ensuite avec lui. J'aime sa musique depuis que j'ai cinq ans, elle m'a accompagnée toute ma vie. C'est à la fois une amitié qui a débuté et une collaboration musicale, esthétique, ça me plaît beaucoup", a-t-elle ajouté.

L'album raconte l'histoire d'une femme de sa naissance à sa mort. Pour ce projet, elle dit avoir "harcelé" doucement Michel Legrand pendant cinq ans, confie-t-elle en souriant. "À partir du moment où il m'a montré cette chose pas finie et dans un tiroir, c'était sa faute. C'est lui qui a commencé. C'est lui le coupable", raconte-t-elle, amusée.

Elle se sent beaucoup plus sereine au théâtre qu'à l'opéra : "Quand je chantais de l'opéra, j'avais un trac absolument maladif et qui me gâchait beaucoup le plaisir. Avec la chanson, c'est un peu différent."

Avec le théâtre, qui est vraiment ce que je voulais faire depuis toujours, ce n'est pas que je n'ai pas le trac, mais c'est un trac qui me porte pour la première fois de ma vie

Natalie Dessay, comédienne et cantatrice

franceinfo

Sa mise à jour ? "Je recommencerais tout à zéro. Et je ferais tout différent. C'est-à-dire que je ferais de la danse, de la musique et du cirque dès le plus jeune âge, et je me concentrerais moins sur les maths." Et ce même si elle était plutôt bonne élève à l'école : "Les maths et l'école en général m'ont beaucoup occupée et inquiétée. J'aurais mieux fait de faire ce qui était important pour moi à l'époque, mais je ne le savais pas à l'époque. J'aurais appris à être une artiste bien plus tôt."