Mise à jour. Marc Dugain : "Ne pas confondre complot et complotisme"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Surnommé le "4X4 de l'écriture", on peut voir son dernier film, "L’échange des princesses", dans les salles obscures depuis le 27 décembre. Marc Dugain est l'invité de la "Mise à jour" du jeudi 18 janvier.

Marc Dugain est aujourd’hui l’invité de la "Mise à jour". On le connaît écrivain. C’est pourtant avec un film d’époque qu’il revient aujourd’hui. L’échange des princesses, où comment, au XVIIe siècle, les affaires politiques entre la France et l’Espagne trouvaient une solution grâce à des mariages entre gens de cours. Des alliances souvent à l’encontre de la volonté de ces femmes. Marc Dugain revient également sur son dernier ouvrage, l’un des succès de la rentrée littéraire de septembre, Ils vont tuer Robert Kennedy, autour du destin tragique de la famille Kennedy. Une passion pour l’homme de lettres, amateur de complots politiques et d’intrigues de pouvoir.

Les versions de l'histoire méritent une enquête

Selon l’Ifop, 78% des François croient à une théorie complotiste. "Le côté complotiste m’embête, confie Marc Dugain (…) On met ensemble des gens qui pensent que l’assassinat de Kennedy est un complot, comme on met ensemble les antisémites et le grand complot juif, comme on met ensemble ceux qui ne croient pas au 11-Septembre. Je trouve ça à la fois dangereux et dommage, parce qu’en réalité, il y a effectivement des versions de l’histoire qui sont a priori les bonnes, mais il y a en tout cas un intérêt avec l’histoire, c’est que ça mérite une enquête, ça mérite de savoir si l’histoire qu’on nous raconte est la bonne. Et je crois que sur les Kennedy, le travail qui a été fait par des centaines d’historiens prouve qu’à l’évidence il y a eu un complot. Dire que c’est du complotisme, c'est à dire une forme de paranoïa qui amènerait à parler d’un complot, non. Je pense que c’est un travail objectif et un travail de scientifiques (...)  Il ne faut pas confondre complot et complotisme."

Et si Marc Dugain devait changer quelque chose, faire une mise à jour de sa vie ? "Très honnêtement, j’aurais commencé à écrire et à faire du cinéma plus tôt. Mon premier livre a été publié il y a 41 ans. Avant, j’ai fait d’autres choses. De la finance, de l’aviation… J’ai fait plein de trucs ! Je ne regrette pas ce temps-là, mais il ne m’a pas été forcément très utile. J’aurais préféré démarrer plus tôt. Aurais-je eu autant de facilités et de chance, je n’en sais rien. Mais si c’était à refaire, je ferais cela."

Vous êtes à nouveau en ligne