Mike Horn, aventurier : "La peur est très importante parce qu'elle me garde vivant"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'aventurier Mike Horn, auteur du livre "Libre", sorti chez X.O et aux éditions du Chêne le 25 octobre, est l'invité lundi de Mise à jour de Guy Birenbaum.

L'aventurier Mike Horn, connu pour ses nombreuses expéditions, comme ses tours du monde par l'équateur et le cercle polaire, est l'invité de Mise à jour, de Guy Birenbaum, lundi 30 octobre. Alors qu'il intervient dans l'émission de télévision À l'état sauvage, il a écrit le livre Libre, sorti le 25 octobre aux éditions du Chêne et chez X.O. 

Se confronter à sa peur pour la surmonter

Depuis près de 20 ans, Mike Horn se lance des défis sportifs toujours plus fous. S'il peut sembler très sûr de lui, il avoue cependant que la peur fait partie de ses expéditions. "La peur est très importante parce qu'elle me garde vivant", assure l'aventurier. Selon lui, elle est un indicateur à part entière dans ses défis.

La peur, c'est aussi une indication qui me dit que je pars dans l'inconnu. Ça montre la progression mais il faut savoir la gérer.

Mike Horn, aventurier et auteur

à franceinfo

Il assure que la peur peut être contenue et se surmonter. "Dès qu'on a ce sentiment qu'on rentre dans l'inconnu et qu'on commence à avoir peur, c'est là qu'on doit trouver toutes les informations autour de nous pour prendre une décision." Il estime aussi qu'il faut se confronter à ses peurs pour pouvoir les dépasser. "Si on peut faire un pas en arrière, pourquoi ne pas faire un pas en avant ?"

Si Mike Horn devait faire une mise à jour, que voudrait-il corriger, modifier ou effacer ? "Je dis toujours que je voudrais être une femme parce que la seule chose que je ne pouvais pas faire, c'est donner naissance à un enfant. Je pense que ça doit être une expérience extraordinaire."