Axelle Tessandier : "Quand j'ai posé les pieds à Paris en janvier 2016, je me suis dit : je vais m'engager"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La déléguée nationale de La République en marche, Axelle Tessandier, est l'invitée de Guy Birenbaum dans "Mise à jour", à l'occasion de la sortie de son livre, "Une marcheuse en Campagne".

Elle a été consultante, cheffe d'entreprise et surtout déléguée nationale de La République en marche. Axelle Tessandier est l'invitée de "Mise à jour", de Guy Birenbaum, lundi 16 octobre sur franceinfo, à l'occasion de la sortie de son livre Une marcheuse en Campagne. Dans ce livre, elle raconte la campagne d'Emmanuel Macron vue de l'intérieur.

"Il s'est passé quelque chose : l'envie de rentrer, l'envie d'être dans mon pays"

Un parcours qui n'était pas prévu pour cette entrepreneuse. "Comme beaucoup de citoyens, je ne suis pas une femme politique mais j'avais envie de m'engager" confie-t-elle. Installée aux Etats-Unis, "j'avais vécue 2015 assez violemment. En novembre j'étais à Paris, et là, il s'est passé quelque chose : l'envie de rentrer, l'envie d'être dans mon pays."

Mais c'est surtout le "Front national à 30% aux régionales de 2015" qui a motivé sa décision. "Je n'avais pas envie de regarder ça à 10 000 km et je me suis dit : 'il va se passer quelque chose en 2017.' Je suivais Emmanuel Macron et Nicolas Hulot. Quand j'ai posé les pieds à Paris, en janvier 2016, je me suis dit : 'je vais m'engager'. C'est avant tout le récit d'une citoyenne en marche" souligne-t-elle.