--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Alexandra Lamy : "Il y a très peu de films qui ont traité le sujet du trafic d’êtres humains"

Guy Birenbaum reçoit Alexandra Lamy dans La Mise à jour du mardi 14 novembre 2017 à l’occasion de la sortie en salles mercredi du film Par instinct, réalisé par Nathalie Marchak. Alexandra Lamy y incarne Lucie, une avocate talentueuse qui se voit confier le bébé d’une adolescente nigériane lors d’un voyage d’affaires au Maroc. Lucie tentera d’arracher la jeune fille des griffes d’un réseau de traite d’êtres humains.

"Je trouve magnifique ce qu’a fait Nathalie"

"Mon personnage, explique l’actrice, est une femme d’affaires, plutôt sans affect. On ne la sent pas dans l’émotion : elle est plutôt froide, et, d’un coup, se retrouve face à cet enfant." C’est ainsi qu’on verra Lucie casser les codes de loi, devenir humaine... "C’est quand même assez rare d’avoir dans le cinéma des beaux rôles de femme comme ça, interprétés avec un vrai sujet, avec un vrai fond, et c’est la chance que j’ai eu avec le scénario de Nathalie", poursuit Alexandra Lamy. "Il y a très peu de films qui ont traité ces sujets de la traite humaine, du trafic humain, et je trouve magnifique ce qu’a fait Nathalie", explique-t-elle.

"C’est de l’abus de pouvoir !"

Alexandra Lamy est revenue sur le sujet du harcèlement sexuel. "Je pense qu’il y a 100 % des femmes qui ont vécu forcément quelque chose (…) Je crois vraiment qu’il n’y a pas une femme qui ne peut pas raconter une histoire qui lui est arrivée." "Je me rappelle, tout au début, comme jeune comédienne, oui, on a essayé… Des hommes, soi-disant réalisateurs ou producteurs, qui ont essayé. C’est de l’abus de pouvoir !" 

Et si Alexandra Lamy devait faire une mise à jour, que voudrait-elle corriger, modifier ou effacer ? Rien, vraisemblablement : "Non, non, je veux rien corriger", assure-t-elle.

plus