Recapitaliser les banques, un objectif europén

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le non-respect par la Grèce de ses objectifs budgétaires pour 2011 et les interrogations des marchés sur la solidité de l'Italie et de l'Espagne conduisent la zone euro à lancer finalement le projet de recapitaliser les banques européennes. _ Commentaires de Christian SCHUBERT, correspondant du journal allemand "Frankfurter Allgemeine Zeitung" et David GAUTHIER-VILLARS de la rédaction Europe du "Wall Street Journal".

Cette recapitalisation des banques comporte encore beaucoup d'inconnues : quelles banques ? pour quel montant et avec quels capitaux ? Un financement public sera nécessaire et pour les banques qui refuseraient d'augmenter leurs fonds propres, par exemple les banques allemandes très réticentes, il faudra des mesures contraignantes. _ Certes, il y aura des priorités parmi les banques à recapitaliser mais il faut rétablir la confiance des marchés financiers, à un moment où on parle d'un défaut de paiement de la Grèce de l'ordre de 50%. Certains établissements bancaires ne pourraient pas supporter des pertes de ce niveau. La zone euro a validé les nouvelles capacités de son Fonds de stabilité financière (FESF) mais des discussions se poursuivent sur un nouveau renfort du Fonds monétaire international (FMI) qui viendrait appuyer le Fonds européen.

Vous êtes à nouveau en ligne