Micro européen. Macron et Philippe : les deux discours de la semaine

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Emmanuel Macron s'est exprimé devant le Congrès réuni à Versailles et le Premier ministre Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale. La ligne politique de la France est-elle claire pour les observateurs européens ?

Ils ont marqué l'actualité de la semaine : Emmanuel Macron s'est exprimé devant le Congrès réuni à Versailles et le Premier ministre Edouard Philippe devant l'Assemblée nationale. La ligne politique de la France est-elle claire pour les observateurs européens ? Les réponses de deux correspondants à Paris : Susanne Freitag, de la TV allemande ZDF et Danilo Ceccarelli, de l'agence de presse italienne ANSA.

Annonce d'une future réforme des institutions

Les deux correspondants ont été intéressés par l'annonce d'une future réforme des institutions : réduction du nombre de parlementaires et mise en place d'une dose de proportionnelle. "Cela pourrait changer quelque chose au bipartisme ou tripartisme français", estime Susanne Freitag.
Les vaccinations obligatoires ont retenu l'attention de Danilo Ceccarelli, pas seulement parce que ce projet existe en Italie mais aussi parce que "le concept de prévention sera un peut-être un pilier de ce gouvernement."

On commence à voir se dessiner le projet pour cinq ans, même s'il manque des détails sur les réformes économiques. Quant à la réforme du Code du Travail, il y a une attente de concret dans les milieux politiques allemands et il faudra voir comment les mesures seront acceptées par l'opinion ici en France.

Le président de la République, Emmanuel Macron, arrive au château de Versailles pour s\'exprimer devant le Congrès, le 3 juillet 2017.
Le président de la République, Emmanuel Macron, arrive au château de Versailles pour s'exprimer devant le Congrès, le 3 juillet 2017. (ETIENNE LAURENT / AFP)

Versailles et l'expression "Roi-Soleil" utilisée dans la presse européenne

A Versailles, le "moment a été solennel, c'est le style du président Macron", relève le journaliste italien, tandis que dans sa couverture de l'évènement, la chaîne de télévision allemande a insisté sur "la journée à Versailles, la grandeur et le président dans son château." D'ailleurs l'expression "Roi-Soleil" a été utilisée par plusieurs journaux de la Presse européenne.

Vous êtes à nouveau en ligne