Micro européen. La Présidentielle américaine très suivie en Europe

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La campagne électorale américaine se termine avant le jour J : l'élection du 8 novembre. Une campagne très suivie par les journaux européens qui ont envoyé sur place de nombreux reporters.

On perçoit chez les Européens une certaine inquiétude

Pour les deux invités : Axel Krause, correspondant à Paris du magazine américain Transatlantic et Pierre Briançon de la rédaction Europe de Politico, on n'est pas comme en 2008 où l'Europe soutenait Obama. Cette année, il n'y a pas "l'enthousiasme de 2008" surtout "concernant Donald Trump" mais aussi Hillary Clinton, même si elle est dans le sillage de Barack Obama.
De plus, on n'a pas eu un vrai débat comme les autres années, et les Français comme les Allemands sont choqués par les "confrontations et insultes" de la campagne.

Depuis le rebondissement il y a une semaine, dans l'affaire des mails d'Hillary Clinton, l'élection de Donald Trump parait "plausible" et on perçoit en Europe une "crainte de ce qui peut arriver". Notamment parce que dans une interview au New-York Times en juillet dernier, Donald Trump avait remis en question les engagements pris par les Etats-Unis au sein de l'OTAN.

Le candidat républicain a pourtant les sympathies de certains pays de l'Est (Hongrie, Pologne) et de partis ou mouvements politiques tels que la Ligue du Nord en Italie ou l'extrême droite en Belgique et aux Pays-Bas.

Quel est le pronostic des deux invités ?

Hillary Clinton peut gagner mais à condition de continuer sur la lancée de ces deux derniers jours, où elle remonte dans les sondages. Mais pour gouverner, il lui faudra aussi gagner le Sénat et la Chambre des Députés.

Vous êtes à nouveau en ligne