Micro européen. France et Europe : bilan de l'année 2016

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

De la politique française au Brexit, en passant par le terrorisme et les migrations, les évènements retenus par deux correspondants de la presse européenne : Adam Sage du "Times" de Londres et Asuncion Serena de la radio espagnole "Cadena Cope".

Pour Adam Sage, le Brexit a été un évènement marquant de l'année

D'autant que le vote britannique pour une sortie du Royaume-Uni de l'UE s'inscrit dans une tendance plus générale des électeurs vers un rejet de la globalisation. Les mouvements de migrants ont également pesé. Mais selon Asuncion Serena, tout ne s'explique pas par les seules migrations : la révolte du mouvement espagnol Podemos a été surtout dirigée contre les institutions politiques.

Menace terroriste 

L'année 2016 a montré aussi que la menace terroriste est bien présente, même si le Royaume-Uni y a jusqu'à présent échappé. La menace est d'ailleurs intégrée par les Français car si en début d'année, il y avait encore des craintes sur l'état d'urgence, il n'y a plus de critiques maintenant. 

Le paysage politique français a-t-il changé ?

A l'exception du départ de Nicolas Sarkozy et du prochain retrait annoncé de François Hollande, les acteurs politiques restent les mêmes. Mais selon Adam Sage, le changement est que le candidat François Fillon annonce des réformes difficiles. Ce langage de vérité est nouveau. Asuncion Serena estime que la seule "tête nouvelle" est Emmanuel Macron.

On peut aussi retenir de cette année la fin de la "Jungle de Calais" et les déclarations du président Hollande dans le livre des deux journalistes du Monde Gérard Davet et Fabrice Lhomme : "Un président ne devrait pas dire ça" (Stock)

Vous êtes à nouveau en ligne