Hollande - Merkel : première rencontre mardi à Berlin

Juste après son investiture à l'Elysée, François Hollande se rendra à Berlin pour un premier entretien avec la chancelière allemande. Que faut-il attendre de cette rencontre ? Les points de vue de Leo Klimm, correspondant à Paris du "Financial Times Deutschland" et d'Effy Tselikas, journaliste grecque, correspondante à Athènes de plusieurs organes de presse français et suisses.

Pour la première fois, les deux dirigeants parleront en face-à-face du Traité de stabilité budgétaire que François Hollande veut renégocier ou compléter.

On ne peut attendre un miracle dans la mesure où les élections législatives françaises n'auront pas encore eu lieu : Mme Merkel ne cédera sur rien et à moins d'un mois du scrutin, le président français devra rester ferme.

En Grèce, la rencontre sera très suivie ; les grecs placent leur espoir en François Hollande pour sortir la zone euro de la voie unique de la rigueur. Il est cependant  illusoire de le considérer comme un sauveur ; ses propositions modérées ne sont pas des mesures de relance keynésienne. Mais les grecs veulent espérer qu'on prendra un autre chemin.

Vous êtes à nouveau en ligne