Brexit : l'inquiétude des journaux britanniques

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'est ce qu'a pu lire Judith SINNIGE, chargée de la presse britannique à "Courrier international". Notamment parce que le Brexit a déclenché une crise politique en Grande-Bretagne. Le désaccord entre les conservateurs a pris les allures d'un drame selon Nicholas VINOCUR, correspondant pour les informations européennes du site américain "Politico".

Divisée avant le référendum, la presse britannique le reste après. Ainsi des journaux fustigent "les mensonges" de Boris Johnson durant la campagne. Ce qui explique en partie son retrait cette semaine du jeu politique : il ne brigue plus le poste de Premier ministre.

Cette instabilité politique que traverse la Grande-Bretagne est inédite, dans un pays plutôt stable et qui appartient au G7.

Comme sur le continent, les journaux britanniques s'interrogent sur l'avenir de l'UE mais estiment tous que l'Union Européenne doit être réformée.

Côté américain, on a découvert le degré de souverainisme en Europe et certains pensent que le Brexit a joué en faveur de Donald Trump qui l'a approuvé. 

A l'inverse de Barack Obama : le président américain sera en Europe cette semaine et en discutera avec ses homologues, à l'occasion du Sommet de l'OTAN.