Robin Renucci : "Les Résistants ont inventé une économie humaine"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chaque dimanche, un invité nous présente l'événement d'actualité qui a changé son regard sur le monde. Pour le comédien Robin Renucci, il s'agit d'un événement ancien et fondateur : la création du CNR, le Conseil national de la Résistance, avec Jean Moulin à sa tête, en mai 1943. Il n'a jamais oublié "le travail de ces hommes et de ces femmes de courage".

Robin Renucci est né seulement en 1956, treize ans après la création du CNR, le Conseil national de la Résistance. Pourtant, le programme du CNR ne le quitte pas. Il y voit le fondement de notre modèle social : "C'est une pensée, ce sont des valeurs, une économie humaine plutôt que cette économie marchande qui, depuis, a fait irruption dans nos vies. L'économie qui consiste par l'échange, le partage, la solidarité, à réinventer un commerce juste entre les humains ". Le comédien, qui a triomphé ces dernières années dans la série Un village français, pense d'abord à "la constitution de notre Sécurité sociale ". Mais plus largement, pour lui, "nos libertés d'aujourd'hui, nous les devons à ces femmes et à ces hommes qui ont constitué le CNR ".

Robin Renucci a pris conscience de cet héritage dans les années 1970, quand il a commencé à faire du théâtre et qu'il a découvert "les grands mouvements de l'éducation populaire ". L'acteur se sent l'héritier de ces pionniers : "C'est un héritage sans testament, de grande valeur, et d'avenir. Il nous invite à regarder différemment les économies dans lesquelles nous sommes aujourd'hui. Que le "toujours plus cher et toujours plus riche" soit remplacé par davantage d'échange, de solidarité, de partage, qui constituent le fondement de cette pensée ".

Robin Renucci y pense, lorsqu'il emmène sa troupe des Tréteaux de France à la rencontre des spectateurs. Il en discute avec eux, les appelle à penser par eux-mêmes. Et cite le philosophe Condorcet : "Tant qu'il y aura des hommes qui n'obéiront pas à leur raison propre mais qui recevront leurs opinions d'opinions étrangères, le monde sera séparé en deux classes : celle des hommes qui pensent et celle des hommes qui croient, celle des maîtres et celle des esclaves ".

Robin Renucci et la troupe des Tréteaux de France sont en ce moment en tournée, avec L'École des femmes , de Molière et Le petit violon , de Jean-Claude Grumberg. Toutes les dates sont ici.

Vous êtes à nouveau en ligne