Mémoire d'Info. Alain Chamfort et l'attentat du Bataclan : "Cela nous a rappelé que les années de paix étaient derrière nous"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour ses trente ans, franceinfo a demandé à des personnalités de la culture et des médias de raconter l'info qui les a marquées ces trente dernières années. Le chanteur, Alain Chamfort, revient sur l'attaque du Bataclan le 13 novembre 2015, où plusieurs de ses connaissances ont perdu la vie.

Alain Chamfort est un chanteur, musicien et compositeur, et sortira un nouvel album à l'automne 2017. À 68 ans, il a été marqué par la triste soirée du 13 novembre 2015, lors de laquelle la salle du Bataclan a été visée par un attentat. Il est à peu près 21h, sur scène se produit le groupe américain Eagles of death metal, quand des terroristes entrent dans la salle. "C'est ce que je garde de ces trente dernières années, c'est vous dire l'importance que cela a eu dans ma vie".

Le Bataclan fermé pendant près d'un an après l'attentat

Alain Chamfort a été d'autant plus marqué qu'il avait toujours vécu dans un monde de paix. "Je fais partie des baby-boomers et j'ai donc eu la chance de traverser plusieurs décennies dans une sorte de tranquillité. Nous avons échappé aux guerres et profité d'une forme d'insouciance" admet le chanteur. "C'était une période unique, les Trente Glorieuses, et on pensait que la violence faisait à tout jamais partie du passé".

Alain Chamfort, ici au festival des Francofolies de La Rochelle
Alain Chamfort, ici au festival des Francofolies de La Rochelle (XAVIER LEOTY / AFP)

Puis l'attaque du Bataclan a rappelé à Alain Chamfort "de manière brutale" la violence qui règne en France. "On peut presque dire qu'il y a une guerre même. Elle est à l'égard de la jeunesse et dans des lieux qui étaient les plus épargnés, où on se rendait pour se divertir" regrette-t-il. "On voyait les violences se produire, mais relativement loin de nous. Et d'un seul coup, l'attaque nous a rappelé brutalement que les années de paix étaient maintenant derrière nous".

Personne de ma famille n'était dans le Bataclan ce soir-là heureusement. Mais je connaissais des gens, qui travaillaient dans des maisons de disques, qui font partie des victimes

Alain Chamfort

à franceinfo

 Après les attaques du 13 novembre 2015, la salle du Bataclan est restée fermée près d'un an. Elle a rouvert le 12 novembre 2016 avec un concert de Sting. Une réouverture bienvenue pour Alain Chamfort : "Il ne faut pas abdiquer quoi qu'il arrive. Mais devoir passer des barrières de sécurité quand on va à la salle de spectacle, cela nous rappelle constamment le danger. On entre dans une nouvelle ère".  Malgré ces mesures de sécurité, Alain Chamfort ne serait pas contre rejouer au Bataclan si on lui demandait. 

Vous êtes à nouveau en ligne