Pourquoi n’y aura-t-il bientôt plus de femmes nues dans Playboy ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mais pourquoi donc la revue mythique "Playboy" a-t-elle décidé de supprimer les photos de femmes dénudées de ses pages. Philippe Vandel a la réponse.

La nouvelle a fait l’effet d’une petite bombe. Début octobre, le PDG de Playboy , Scott Flanders a annoncé qu’il n’y aurait plus de femmes nues dans ses pages. C’est le monde à l’envers ! (je dis le monde car Playboy diffuse sur la planète entière).

Le magazine créé en 1953 par Hugh Heffner, inventeur de la bunny, la très jolie fille aux oreilles de lapin, chantre de la playmate en porte-jarretelles mais sans culotte, bref, Playboy ne montrera plus de femmes nues. Dénudées certes, parfois, mais pas à poil pour dire les choses crument. C'est comme si France Football ne donnait plus les résultats du championnat. Comme si Donald était banni du journal de Mickey

Evidemment il restera toujours les interviews et les articles, qui donnaient autrefois au père de famille la bonne conscience,  voire l’alibi,  d'acheter le magazine. Pourquoi ce sacrifice ? Car ce n’est pas un sacrifice! L’économie de la presse à changé,  Internet est passée par là. Depuis août 2014, le site de Playboy cache les sexes et même les seins des femmes photographiées. Et selon la direction, le nombre de visiteurs uniques mensuels a quadruplé, pour atteindre 16 millions de visiteurs! Dans le même temps, l’âge moyen du lecteur a rajeuni, de 47 ans à 30 ans. 

Playboy qui vendait aux États-Unis cinq millions d’exemplaires au summum de sa gloire en 1975 est  redescendu à 800 000 exemplaires. Il perd trois millions de dollars par an, mais reste toujours bénéficiaire grâce à la trentaine d’éditions qui existent dans le monde entier. Quant à la marque Playboy elle-même, elle est très rentable à cause des licences : des émissions de télé, des boîtes de nuit, des vêtements, des sous-vêtements, et tous les autres produits, du mug au sex-toy. 

Et si vous voulez vraiment voir des femmes nues :  il y a des sites spécialisés pour ça. Et ils sont gratuits.

Jusqu’à preuve du contraire.

 

Vous êtes à nouveau en ligne