Pourquoi les hommes sont-ils préoccupés par leurs cheveux et leur ventre, alors que les femmes sont focalisées sur tout leur corps ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette semaine Philippe Vandel se demande pourquoi les hommes et les femmes ont un rapport au corps si différent.

Observez les hommes juste avant un cocktail, dans le vestiaire : ils se recoiffent, ils rentrent leur ventre, puis ils pénètrent dans la grande salle. 

Les femmes, elles, se scrutent de partout : les bras, les cuisses, les mollets, le ventre, la poitrine, les mains, et jusqu’aux ongles de pieds… Pourquoi la totale pour elles, et pas pour eux ? Certes, il y a une grande différence entre nous : dans la vie citadine les hommes ne sont jamais en robe moulante, ni en escarpins ajourés. On leur demande d’avoir une chemise propre, pas les orteils vernis. En costume/cravate, pas d’inquiétude niveau aisselles ou décolleté. Mais pourquoi cet intérêt localisé autour du crâne et du nombril ? Pourquoi pas la bouche et les oreilles ?

Le célèbre chirurgien esthétique, le docteur Ohana l’a observé : "Quand ils viennent me voir, les hommes ne demandent pas un embellissement mais un rajeunissement" . En 20 ans, la proportion d’hommes ayant recours à la chirurgie plastique a triplé ! La greffe de cheveux est l’acte le plus pratiqué.

Les cheveux. La calvitie disqualifie, elle "met un coup de vieux". Les femmes ne connaissent pas ce problème alors que 70% des hommes perdent leurs cheveux après 50 ans. Sept sur dix !

Les hommes sont moins préoccupés par leur beauté plastique que les femmes, car ils ne misent que très rarement sur leur visage pour séduire. D’où ces complexes localisés : ventre et cheveux.

 

Il arrive que des hommes deviennent fous d’une femme à cause de ses jambes interminables, ou même de ses chevilles délicates. L’inverse est très très rare. 

Jusqu’à preuve du contraire…

 

Vous êtes à nouveau en ligne