Pourquoi les chats ronronnent-ils ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Nos amis les chats ronronnent dès qu'on les caresse, mais quand ils sont bébés chats, ils ronronnent dès qu'ils tètent leurs mamans.

Vous connaissez le plaisir du ronronnement... R-r-r-r-r-r-rr-rr-rr-rr-rrr-rrr-rrr-rrr… Double félicité : pour le chat qui est manifestement aux anges, et pour vous.

 

Pour quelle raison votre matou émet-il ce son ?

Est-ce un réflexe de contentement ? Oui et non, et bien davantage. Dès le 2e ou 3e jour de sa vie, le chaton ronronne quand il tète sa maman. Et elle aussi ronronne. Chacun renforce l'autre dans cette situation de bien-être. Le chat possède sous sa peau, comme tous les mammifères, des capteurs de basses fréquences appelés "corpuscules de Pacini".  Quand les fréquences sont situées entre 20 et 140 hertz, soit des sons très très bas, ces détecteurs génèrent dans le cerveau du chat des endorphines, de la sérotonine qui améliore —entre autres— la qualité du sommeil, et de l’ocytocine, molécule qui favorise l'activité sexuelle. Et pas seulement. Et la liste n'est pas close.

 

Sauf que, une fois sevré, le petit chat devenu adulte ne ronronne plus

En tout cas pas tout seul. Il ne ronronne pas non plus en compagnie d'un autre chat, encore moins d’un autre animal. Les éthologues ont découvert que le ronronnement n'est pas inconscient, mais volontaire. Le chat ressort sa boîte à ronron seulement en compagnie d'un être humain. Pour quelle raison ? Car il adore les caresses, et il a compris que nous adorions le ronronnement. Plus il ronronne, plus on le caresse. C'est un échange gagnant-gagnant qui fonctionne depuis des millénaires (depuis la domestication du chat par les Égyptiens il y a 8 000 à 9 000 ans). 

 

Récemment, les scientifiques ont établi que les vibrations du ronronnement ont des pouvoirs thérapeutiques sur les humains

Notre tension artérielle baisse quand nous interagissons avec un chat. Mais il y a plus stupéfiant encore : les vibrations du ronronnement facilitent la réparation des os après une fracture, mais aussi les affections des muscles, des tendons et ligaments. Chez les chats. Et chez les humains. 

 Reste un mystère : on ne sait toujours pas comment le chat produit ce son, qu'il peut pratiquer la gueule ouverte ou fermée. Pour certains chercheurs, de petits muscles font palpiter la veine cave, celle qui transporte le sang entre le cœur et les principaux organes. Autre hypothèse : le ronronnement serait dû à un os minuscule qui flotte en travers du pharynx, et qu'un ensemble de muscles fait vibrer : l’os hyoïde. Apprenez ce mot par cœur, hyoïde, vous allez gagner au scrabble. Jusqu'à preuve du contraire.

Vous êtes à nouveau en ligne