Pourquoi le groupe ABBA portait-il des tenues ridicules ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le monde entier connaît le groupe Abba. Ils ont vendu 380 millions d'albums sur les cinq continents en seulement 10 ans d'existence, de 1972 à 1982. Un record ! 

Leur musique
passe toujours en radio et dans les boites, ils ont été repris par Madonna, et
la comédie musicale. Mamma Mia tourne dans le monde entier. En revanche, on se
demande si leurs stylistes n'étaient pas sous acide : des combinaisons à
paillettes, des bottes de cosmonautes en aluminium, pour les garçons des
chemises jaune fluo avec les poils qui dépassent, pour les filles des
shorts avec des gros cœurs sur les fesses.

Des vestes à carreaux bleu et orange, mais aussi des épaulettes XXL, des ceintures plus larges
que celle d'Obélix, et des talons de 10 cm (pour les garçons, parce que
les filles pouvaient monter jusqu'à 18 cm!). A côté d'Abba, la
Compagnie Créole, c'est star-trek. 

Pourquoi ces
tenues complètement dingues ? Etait-ce pour frapper les
esprits ? Ne me dites pas que le but visé était l'élégance...Et bien, 30
ans après sa dissolution,  l'un des deux chanteurs et guitaristes du
groupe suédois vient de livrer le secret de leur accoutrement. Björn Ulvaeus le
reconnait : "personne n'a été aussi mal habillé sur scène que nous ". 

Pourquoi ces choix ? A cause du fisc. Car la loi suédoise permettait de déduire
de ses impôts les achats de vêtements de travail (par exemple un tablier
de boucher, ou une blouse d'infirmière). Mais à condition que ces tenues ne
puissent pas être portée au quotidien. Pour avoir des réductions d'impôts, il
fallait que les membres d'Abba portent sur scène des vêtements avec lesquels il
leur soit impossible d'aller dans la rue ou au restaurant.

D'où
l'orgie de paillettes, et les vestes à rayures violettes sur chemise à pois
orange. (Tu vas acheter le pain avec ça, on te demande si c'est le carnaval !)

Ne vous
inquiétez pas pour eux, leurs droits d'auteur leur permettent de vivre
tranquillement. Il y a quelques années, ils ont refusé pour leur reformation la
somme d'un milliard de dollars. Oui ! Vous avez bien lu : Un milliard de
dollars, 250 millions chacun. Quand on peut se permettre de refuser 250
millions, en général, c'est qu'on a réglé ses problèmes d'impôts. Plus la peine
de s'habiller avec une combinaison dorée. 

Jusqu'à preuve
du contraire...

 

Vous êtes à nouveau en ligne