Polémique sur "l'islamo-gauchisme", vote par anticipation à l'élection présidentielle... Les informés du matin du 18 février

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les matins, les informés débattent des sujets qui font ou feront l'actualité du jour.

Autour de Renaud Dély et Marc Fauvelle, les débatteurs du jour sont Marion Mourgue, grand reporter au service politique du Figaro, et Henri Vernet, rédacteur en chef adjoint au Parisien.

Les thèmes du jour

- Le tollé déclenché par la ministre de l'Enseignement supérieur : Frédérique Vidal a estimé que "l'islamo-gauchisme gangrène la société dans son ensemble et l'université n'est pas imperméable". Elle a confirmé avoir demandé une enquête à ce sujet au CNRS. "On est en train, avec ces interventions gouvernementales successives, de se retrouver dans le camp de la Hongrie et de la Pologne en Europe, c'est assez grave", a affirmé jeudi sur franceinfo Jean Chambaz, le président de Sorbonne Université.

- La France va-t-elle faire le choix du vote par anticipation pour la prochaine élection présidentielle en 2022 ? Le gouvernement a rédigé un amendement pour le mettre en place, les sénateurs votent à ce sujet jeudi. Selon le patron des députés La République en marche, "l'objectif est de faire baisser l'abstention".

Vous êtes à nouveau en ligne