Nicolas Sarkozy condamné dans l'affaire des écoutes, Anne Hidalgo hostile au confinement du week-end... Les informés du matin du 2 mars

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Tous les matins, les informés débattent des sujets qui font ou feront l'actualité du jour.

Les débatteurs autour de Marc Fauvelle et Renaud Dély : Carole Barjon, éditorialiste à L'Obs, et Jean-Jérôme Bertolus, chef du service politique de franceinfo.

Nicolas Sarkozy condamné, une page se tourne-t-elle à droite ?

L'ancien président de la République a été condamné lundi 1er mars à trois ans de prison, dont un ferme, dans l'affaire des écoutes. C'est la première fois qu'un ancien chef de l'État est aussi lourdement condamné. Une partie de la droite a réagi en critiquant la sévérité de la justice à l'endroit de Nicolas Sarkozy, parlant "d'acharnement". La page Sarkozy est-elle définitivement tournée ?

Confinement le week-end : Anne Hidalgo parle de mesure "inhumaine"

La maire de Paris ne veut pas de cette mesure, déjà mise en place à Dunkerque et sur le littoral des Alpes-Maritimes. Dans une conférence de presse lundi 1er mars, elle a dit son opposition à une mesure jugée "inhumaine". Anne Hidalgo met ainsi le gouvernement en garde sur l'acceptibilité sociale des décisions qui seront prises pour faire face à la situation sanitaire. Et conforte son statut d'opposante politique face à Emmanuel Macron.

Vous êtes à nouveau en ligne