Les informés. Rentrée de Laurent Wauquiez : "Je trouve tragique que la droite chasse à ce point sur les terres de l'extrême droite"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les informés de franceinfo sont revenus lundi sur la rentrée politique de Laurent Wauquiez, qui a vivement critiqué l'immigration dans son discours de rentrée. 

Les informés de franceinfo ont débattu lundi 27 août de la ligne politique du parti les Républicains. Son patron, Laurent Wauquiez, a fait sa rentrée au Mont-Mezenc, en Haute-Loire. Il s'en est pris à la politique budgétaire du gouvernement mais aussi à l'arrivée de migrants en Europe via la Méditerranée

"Je trouve tragique que la droite chasse à ce point sur les terres de l'extrême droite" a estimé Thomas Clay, professeur à l’École de droit de l’université Paris I Panthéon Sorbonne. 

L'extrait

franceinfo : Laurent Wauquiez revient-il aux fondamentaux de la droite ? 

Thomas Clay : Je n'ai pas le sentiment que ce soit les fondamentaux de la droite, ce sont les fondamentaux de l'extrême droite. Je reprends ses expressions, "une menace culturelle pour notre civilisation". "Disons le simplement", dit-il et effectivement c'est très simple sinon simpliste, "étranger dans notre propre pays". C'est un discours auquel la droite ne nous a pas habitués, même le fameux discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy n'était pas aussi caricatural. Il a une espèce d'obsession qui est sans doute politiquement très habile pour aller chercher une clientèle qui n'est pas électrice de Valérie Pécresse ou de Gérard Larcher, mais qui est électrice de l'extrême droite. Il gagnera peut-être, mais gagner comme ça c'est perdre son âme. Je ne suis même pas certain que ce soit gagnant et je ne le souhaite pas. Cette obsession est en train de lui faire perdre la crédibilité de chef de gouvernement. 

Les invités

Chloé Morin, politologue, directrice de projets chez Ipsos et directrice de l'Observatoire de l'opinion de la Fondation Jean Jaurès

François d’Orcival, éditorialiste politique à Valeurs actuelles

Stéphane Vernay, directeur de la rédaction parisienne de Ouest France

Vous êtes à nouveau en ligne