Les Informés. Propos homophobes sur l'hommage au policier tué : "Je n’exclus pas que Jean-Marie Le Pen le fasse de manière délibérée pour nuire à sa fille"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les invités des "Informés de franceinfo" ont notamment évoqué, vendredi soir, les petits ennuis dans la campagne de Marine Le Pen, l'appel de la candidate du FN aux électeurs de Jean-Luc Mélenchon, ainsi que la vidéo du leader de la France insoumise.

Les vieux dossiers du FN refont surface

Marine Le Pen se retrouve freinée dans sa campagne ces dernières heures par les zones d'ombre du Front national. Jean-François Jalkh a été président du FN pendant seulement trois jours. Déjà présent sous Jean-Marie Le Pen, l'historique du parti a été remplacé par le maire d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), Steeve Briois. La démission express de l'ancien président a eu lieu suite aux propos négationnistes qu'il aurait tenus sur le zyklon B. La suite est arrivée par la voix du père de la candidate soutenue par le Front national. Le fondateur du parti, Jean-Marie Le Pen, a refait parler de lui en tenant des propos jugés homophobes, sur l'hommage rendu au policier tué lors de l'attentat sur les Champs-Élysées.

Le Pen drague les électeurs de Mélenchon

Sur son compte Twitter, Marine Le Pen a lancé un message aux sept millions de Français qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon, vendredi 28 avril. Dans cette vidéo, la candidate du FN a listé ses points communs avec Jean-Luc Mélenchon.

Le choix de Jean-Luc Mélenchon

Jean-Luc Mélenchon est (enfin) sorti de son silence. Cinq jours après le premier tour de l'élection présidentielle, le chef de file de la France insoumise, a publié, vendredi 28 avril, une vidéo dans laquelle il revient sur son élimination. Il s'exprime aussi sur sa position en vue du second tour, après avoir refusé, dimanche soir, de donner une consigne de vote. Sur sa chaîne Youtube, il a déclaré : "Est-ce qu'il y a une seule personne d'entre vous qui doute du fait que je ne voterai pas Front national ? Tout le monde le sait".

>>>> Retrouver l'émission dans son intégralité

Vous êtes à nouveau en ligne