Les informés. Politique migratoire en Europe : "il faut oser dire que les migrants sont une richesse culturelle et économique"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les informés de franceinfo sont revenus mardi 21 août sur la politique migratoire européenne, après un nouveau refus du ministre de l'Intérieur italien de laisser un navire de migrants débarquer dans son pays.

Le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, a une nouvelle fois menacé mardi 21 août de renvoyer en Libye des migrants, dont 177 se trouvent actuellement sur un navire à Catane, en Sicile, avec interdiction de débarquer.

Pour Pierre Jacquemain, rédacteur en chef de la revue Regards, "les migrants sont devenus le bouc-émissaire de l'échec de l'Europe", et ce alors qu'ils sont "une richesse pour notre pays, culturelle et économique".

L'extrait

franceinfo : Le traitement du sort des migrants en Europe est-il en train d'évoluer ?

Pierre Jacquemain : Non, et je pense que le sujet sera encore au cœur de l'année qui vient, avec les élections européennes en 2019. On voit bien que le scrutin va encore être nourri par la question migratoire. Je crois fondamentalement que les migrants d'une manière générale sont devenus le bouc-émissaire de l'échec de l'Union européenne et de l'Europe. Sur la question, tous les présidents, que ce soit Angela Merkel ou Emmanuel Macron, ont fait marche arrière. Mais il faut oser dire que les migrants sont une richesse pour notre pays, une richesse culturelle mais aussi une richesse, osons le, économique. On voit par exemple le milieu du tourisme qui soutient la possibilité des demandeurs d'asile d'obtenir des papiers pour travailler.

Les invités

- Pierre Jacquemain, rédacteur en chef de la revue Regards

- Xavier Alberti, chef d’entreprise, président de La Transition et membre fondateur de Jamais sans Elles

- Albert Zennou, rédacteur en chef au service politique du Figaro

- Sibylle Vincendon, rédactrice en chef adjointe à Libération

Vous êtes à nouveau en ligne