Les Informés. Plan climat de Nicolas Hulot : "Des gens, notamment au gouvernement, vont lui mettre des bâtons dans les roues"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les Informés ont détaillé jeudi les mesures présentées par le ministre de la Transition écologique en faveur du climat.

Climat : Nicolas Hulot a un plan 

Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique, a présenté jeudi 6 juillet son "plan climat". Parmi les mesures annoncées : la fin de la vente de voitures à moteurs thermiques et des énergies fossiles d'ici 2040, la "neutralité carbone" d'ici 2050... "Si on y arrive, si on met les moyens, on change véritablement" a réagi Antoine Buéno, chroniqueur, écrivain et humoriste. "Évidemment, tout cela est conditionné" a-t-il poursuivi, mais il ne faut pas "bouder son plaisir" selon lui : "c'est un changement de société."  

"Le plan présenté est un moment politique important" a admis Paul Quinio, rédacteur en chef à L’Obs, mais il s'est fait moins optimiste. "Il y a une logique interministérielle dans tous les sujets qu'il a abordés. On connaît la force d’inertie de l’administration française, des politiques, de ses confrères au gouvernement : ça ne va pas être facile de faire ce qu’il a promis de faire. Il y a des gens, notamment au gouvernement, qui vont lui mettre des bâtons dans les roues." 

Pour lui, "il ne faut pas regarder mesure par mesure", "ce qui est intéressant, c'est la logique globale", et "c'est là où les choses vont devenir compliquées" pour le ministre, qui aura besoin du soutien du président de la République, et du Premier ministre. "C'est l'enjeu majeur de ce qui a été annoncé", a conclu Paul Quinio.

>> Regardez le replay des Informés du 6 juillet en intégralité

Vous êtes à nouveau en ligne