Les Informés. Militaires de l'opération Sentinelle renversés : "Cela rassure de voir des militaires partout, mais qu’elle est la plus-value ?"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les invités des "Informés de franceinfo" sont notamment revenus, mercredi soir, sur le maintien de l'opération Sentinelle après avoir été  de six militaires, dans la matinée, par une voiture à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine).

Six militaires de l'opération Sentinelle ont été renversés volontairement par une voiture, dans la matinée du mercredi 9 août, à Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine. Ce nouvel incident contre le corps armé remet une nouvelle fois au premier plan la question formulé par Georges Fenech, secrétaire national Les Républicains en charge de la justice, mercredi soir dans Les Informés de franceinfo : "Cela rassure de voir des militaires partout, mais qu’elle est la plus-value ?"

"On ne peut pas retirer cette force sans rien prévoir", a expliqué le député La République en marche, Sacha Houlié. "Elle pallie une carence que l'on ne peut pas combler en une ou deux années", a poursuivi celui qui est aussi vice-président LREM de l'Assemblée nationale.

Un point sur lequel Georges Fenech, qui a été président de la commission d’enquête parlementaire constituée pour évaluer l’action de l’État face aux attentats djihadistes de janvier et de novembre 2015, a marqué son désaccord : "Les militaires sont faits pour faire la guerre. (...) Vous leurs demandez de faire un métier qui n'est pas le leur. (...) Cela n'a pas de sens de les pérenniser."

>>>> Retrouver l'émission dans son intégralité

Vous êtes à nouveau en ligne