Les informés. Étude prônant le zéro alcool : "On va mourir bien portants mais on aura vécu une vie un peu pénible"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les informés sont revenus vendredi 24 août sur cette étude d'une revue britannique qui préconise de ne pas boire d'alcool, même un verre par jour.

Les informés de franceinfo ont réagi vendredi 24 août au fait qu'un verre d'alcool quotidien ne serait pas bon pour la santé. C'est ce que révèle une étude internationale publiée par la revue britannique The Lancet. Selon cette vaste enquête, boire un seul verre de vin ou de bière par jour comporte un risque pour la santé. "Je me méfie aussi de tout ce qui va dans le sens d'une idéologie du risque zéro" commente Éric Delannoy, économiste, président fondateur du cabinet Tenzing Conseil.

L'extrait

franceinfo : Allons-nous changer de culture nationale concernant le vin en France ?

Éric Delannoy : Je ne pense pas qu'on va en pâtir en France. Il faut savoir que la consommation d'alcool des Français a été divisée par trois en 100 ans, donc les messages de modération sont bien passés. Je me méfie aussi de tout ce qui va dans le sens d'une idéologie du risque zéro. On va mourir bien portants mais on aura vécu une vie un peu pénible et ça n'aura même pas résolu le problème de fin de vie. J'aimerai bien qu'on puisse vérifier si les gens heureux vivent plus longtemps que les gens malheureux. Parce que le plaisir qu'apporte un petit verre d'alcool tout à fait convivial compense peut-être les 0,5% supérieurs de mortalité dûs à la consommation d'alcool.

Les invités 

- Éric Delannoy, économiste, président fondateur du cabinet Tenzing Conseil

- Rodrigue Tchouale, avocat, secrétaire général du think tank Démocratie vivante, cofondateur du Cercle Hébé

- Soazig Quéméner, rédactrice en chef politique à Marianne

- Hamdam Mostafavi, rédactrice en chef à Courrier International

Vous êtes à nouveau en ligne