Les informés. Emmanuel Macron "parle comme un cadre sup' (...) ça serait bien qu'il n'oublie pas que tous les Français ne sont pas comme lui"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les Informés de franceinfo sont revenus mercredi sur l'entretien exclusif accordé à la chaîne américaine CNN par le président de la République, Emmanuel Macron. Preuve de "narcissisme" ou "cohérence et légitimité politique" ? 

Emmanuel Macron a donné un entretien exclusif à la chaîne américaine CNN mercredi 20 septembre, après son discours devant l'assemblée des Nations Unies la veille. Il a notamment évoqué le taux de chômage en France. "On a l’impression qu’il est en train de faire une levée de fond" a raillé sur franceinfo Jean-Sébastien Farjou, fondateur et directeur de la publication d’atlantico.fr.

"Team bulding"... toutes ces expressions-là, c’est un vocabulaire de cadre sup’, Emmanuel Macron parle comme un cadre sup’. Il a le droit d'avoir la sociologie qu'il veut, mais il est président de tous les Français. 

Jean-Sébastien Farjou, fondateur et directeur de la publication atlantico.fr

à franceinfo

Le journaliste a reproché au président de ne pas s'adresser directement et plus simplement aux Français : "Il pourrait aussi parler aux médias français" a-t-il commencé, avant d'ajouter : "Qu’il n’oublie pas, pour convaincre les Français et indépendamment même qu’il ait raison sur le fond, qu’ils ne sont pas tous comme lui, et qu’il faut peut-être leur parler à eux."

Jean-Sébastien Farjou a développé : Emmanuel Macron "ne semble pas se rendre compte que dans sa manière de s’exprimer, dans le vocabulaire qu’il emploie, dans celui que ses proches emploient, il est très excluant." 

Pour Pascal Blanchard, historien, Emmanuel Macron a "choisi son paratonnerre" en donnant cette interview au média américain. En évoquant la lutte contre le chômage, "il en fait un discours international pour donner de la cohérence à sa politique (...) Il sait que ça va lui donner une forme de légitimité politique."