Les Informés. Diminution des APL : "On a touché quelque chose de fondamental, la baisse du pouvoir d'achat des Français"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les Informés de franceinfo ont évoqué mercredi la baisse des allocations logement, et les pistes du gouvernement en faveur du tourisme. 

La baisse des allocations logement continuent de révolter

"Même si ces Insoumis ne sont pas de mon bord, ils ont raison !" a attaqué mercredi 26 juillet Christophe Madrolle, secrétaire de l'Union des Démocrates et écologistes sur franceinfo. Alexis Corbière, député FI, a dénoncé à l'Assemblée nationale la baisse des allocations logement. Il a apporté à l'hémicycle cinq euros de commissions. Pour Christophe Madrolle, "On a touché quelque chose de fondamental : la baisse du pouvoir d'achat des Français" avec cette mesure, dévoilée par le gouvernement samedi 22 juillet.

Quand on voit les cadeaux faits aux plus riches, et quand on voit qu'ils [le gouvernement] tapent pour cinq euros, c'est tout simplement un scandale !

Christophe Madrolle, secrétaire de l'UDE

à franceinfo

"Depuis des mois, les Insoumis ont une vraie stratégie de communication, de buzzs, ils gèrent ça extrêmement bien" a réagit pour sa part Audrey Goutard, chef adjointe du service enquêtes et reportages de France 2. "Sur le fond, ils ont aussi raison" a ajouté David Medioni, fondateur du magazine Ernest, avant de préciser : "Le gouvernement s'y est très mal pris avec cette réforme des APL. Il aurait pu changer l'assiette. Là, symboliquement, cinq euros, c'est dramatique." 

Le tourisme en France repart à la hausse

Le gouvernement a présenté mercredi 26 juillet plusieurs mesures en faveur du tourisme. Objectif : 100 millions de visiteurs à horizon 2020. L'effet attentat s'estompe progressivement. "Le risque terroriste a été intégré" pour Audrey Goutard, "pratiquement tous les pays ont été touchés. Ça va de la Nouvelle-Zélande à l'Australie, l'Indonésie... Il n'y a aucune raison de ne pas venir en France." 

Il n'y a pas que le tourisme parisien. Il y a des endroits magnifiques dans le sud de la France. On peut visiter les calanques en bateau, on peut faire du vélo autour des châteaux de la Loire, on peut aller se baigner dans le lac d'Évian...

Christophe Madrolle, secrétaire de l'UDE

à franceinfo

"Il faut élargir l'offre" a développé Christophe Madrolle. "Il y a le patrimoine, il y a les festivals, il y a toute une série de richesses qu'on pourrait exploiter, qui aujourd'hui ne sont pas vraiment valorisées. 

Vous êtes à nouveau en ligne