Les Informés. Chiffres du chômage : "Un coup de tonnerre dans un ciel serein"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Chiffres du chômage et pesticides étaient principalement au menu des Informés, lundi.

Chiffres du chômage : un mois de mai mitigé

La France a compté au mois de mai 2017, 22 300 personnes au chômage de plus dans la catégorie A. Cela représente une hausse de 0.6%. "Ce chiffre est un coup de tonnerre dans un ciel serein" pour François d’Orcival, éditorialiste de Valeurs Actuelles. "L'optimisme de mise" depuis l'élection d'Emmanuel Macron "est soumis à une certaine fragilité" avec ce résultat, selon l'éditorialiste. 

Mais loin de s'inquiéter de ce chiffre, le gouvernement "va naturellement l'utiliser en disant : "si on continue comme nous l'avons fait jusqu'à maintenant, nous aurons du chômage en plus". Pour François d'Orcival, cette augmentation de 0,6% de chômeurs en mai sera utilisé comme une arme par le premier Ministre Édouard Philippe : "ça fera partie du discours de politique générale". 

Pesticides : discorde au sein du gouvernement

Stéphane Travert, ministre de l'Agriculture, a annoncé lundi 26 mai vouloir remettre en service les néonicotinoïdes, des pesticides tueurs d'abeille, interdits en France. Son collègue à la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, a fustigé ce projet, abandonné dans la journée

Benjamin Lucas, président du Mouvement des jeunes socialistes, a dénoncé "un cafouillage" et a prévenu : "Il y en aura d'autres : il y aura la question du nucléaire, la question du diesel... et l'écologie ne peut pas attendre". Il a demandé plus d'engagement écologiste au gouvernement et au président de la République : "C’est bien de dire quand Donald Trump remet en cause l’accord sur le climat, "Make our planet great again", mais c’est bien aussi de montrer maintenant que l’on est vraiment écologiste."