Élections européennes : "Emmanuel Macron doit casser l’isolement dans lequel il s’enferme"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Les invités des "Informés de franceinfo" sont notamment revenus, mardi soir, sur la première consultation citoyenne sur l'Europe lancée par Emmanuel Macron.

Emmanuel Macron a lancé mardi 17 avril à Épinal (Vosges) la première "consultation citoyenne sur l'Europe". A cette occasion, le président de la République a appelé tous les Français, qu'ils "aiment ou non l'Europe", à participer au débat, un an avant les élections européennes de 2019. 

L'extrait

franceinfo : Est-ce que ce lancement de la consultation citoyenne marque le début de la campagne pour les élections européennes ?

Judith Waintraub, journaliste politique au Figaro Magazine : Ça a commencé avant. Rappelez-vous qu’Emmanuel Macron avait tenté de monter des listes européennes transnationales, parce que son but est de transposer au niveau européen la recomposition du paysage politique qu’il a imposée en France. En lieu et place, on a ces consultations européennes. Il doit absolument casser l’isolement dans lequel il a tendance à s’enfermer lui-même. Sa stratégie, c’est de dire : 'Quand on est Européen, on est macroniste'. À mon avis, c’est se couper de toute une partie de la population qui trouve des tas de vertus à l’Europe mais qui aimerait bien qu’elle s’améliore. 

Les invités

Sibylle Vincendon, rédactrice en chef adjointe à Libération

Judith Waintraub, journaliste politique au Figaro Magazine 

Sarah Azan, co-fondatrice de Babbler

Delphine Remy-Boutang, co-fondatrice de la "Journée de la femme digitale"

Vous êtes à nouveau en ligne