Suspense et tremblements, quatre romans à énigme pour les 9-16 ans

Enigmes, meurtres et mystères sur les étagères des Enfants des livres aujourd’hui, avec une sélection de quatre romans à suspens pour les 9-16 ans.

On salue d’abord pour les 9 ans et plus, une
naissance et une renaissance. La renaissance, c’est celle de PP Cul Vert, Rémi,
Mathilde et les autres, oui vous les avez reconnus ce sont les héros de la
série Enquête au collège de Jean-Philippe Arrou-Vignod illustrée
par Serge Bloch. Un million d’exemplaires vendus pour les six premiers tomes,
dix ans de silence, et enfin un nouvel opus : Sa majesté P.P. Ier. La
mauvaise nouvelle, c’est que ledit PP s’est mis dans de sales draps ; la
bonne nouvelle c’est que l’auteur est en pleine forme : le style est
toujours aussi inventif et truculent, les rebondissements nombreux et
imaginatifs. C’est chez Gallimard Jeunesse.

Pour la naissance, il vous faudra encore
quelques jours de patience, mais si vous aimez les jeunes héroïnes délurées,
l’humour anglais, les ambiances foutraques, le suspens, vous adorerez la série
Wilma Tenderfoot d’Emma Kennedy. Elle s’ouvre sur L’énigme des cœurs gelés . Les
éclats de rire succèdent aux frissons. Les adresses au lecteur rappellent
celles des Orphelins Baudelaire. Une belle énergie, à partir de 9 ans, chez
Casterman, en librairie donc dans dix jours.

On monte en âge avec, à partir de 11 ans,
Spiral , de Paul Halter. Mais qui est ce serial killer qui sévit du côté de
Dinard ? Les jeunes Quentin et Melanie enquêtent. Un roman à tiroir qui
assume ses influences – d’Agatha Christie à Gaston Leroux en passant par les
soirées de Cluedo. Le suspens est très tenu jusqu’à la dernière page. C’est
chez Rageot dans la collection Thriller.

Enfin à partir de 13 ans, un autre genre
d’enquête, plus introspectif. Le titre : Anka . Un roman sombre et râpeux,
ciselé au scalpel par Guillaume Guéraud. Références au cinéma noir, ancrage
sociétal – ici le sort d’une jeune fille venue de Roumanie. Une fois encore
Guillaume Guéraud convainc par son talent à remuer les violences et les
contradictions de l’adolescence et de la société, par sa façon d’articuler
l’intime voire le nombrilisme de l’ado et son désir d’embrasser le collectif.
C’est au Rouergue dans la collection Doado noir.

Vous êtes à nouveau en ligne