Les enfants des livres. Centenaire du 11 novembre 1918 : "14-14", le coup de cœur de Mira et Anna

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Cette semaine, Mira et Anna présentent "14-14", de Silène Edgar et Paul Beorn, paru aux éditions Castelmore.

Nous fêtons aujourd’hui, dimanche 11 novembre 2018, le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale. Pour cet anniversaire de la Grande Guerre, Mira et Anna ont choisi de présenter un roman coécrit par Silène Edgar et Paul Beorn et paru chez Castelmore éditions.

Anna avait déjà parlé de l'un des romans de Silène Edgar dans "Les enfants des livres", il s'agissait de 42 jours, et maintenant, le coup de cœur qu'elle a tenu à nous faire partager avec Mira s'intitule 14-14

L'histoire d'une correspondance

C'est l'histoire de la correspondance entre deux garçons âgés de 13 ans qui habitent en Picardie et qui ont le même prénom. Seule différence, Adrien vit en 1914, et Hadrien, en 2014 ! La Grande Guerre va bientôt éclater mais ils arrivent quand même à correspondre grâce à une boîte aux lettres, magique...

Ce roman existe aussi en version adaptée aux lecteurs dyslexiques, toujours aux éditions Castelmore.

D'autres ouvrages sur la Grande Guerre

1Sous forme de chroniques

14-18 comme si vous y étiez, éditions Larousse (octobre 2018)

Thomas Snégaroff, historien et journaliste à France Info (chronique Histoires d'info) présente la Grande Guerre à travers des photos et des documents d'archives inédits. 50 dates, ou 50 chroniques, pour raconter ceux qui ont vécu l'enfer de ce conflit et pour ne jamais oublier. À partir de 12 ans.

\"14-18 comme si vous y étiez\", T. Snégaroff
"14-18 comme si vous y étiez", T. Snégaroff (LAROUSSE)

2Côté romans

Le chant noir des baleines, de N. Michel, éditions Talents Hauts (août 2018)

Le 12 janvier 1920, un paquebot en partance pour Dakar sombre en mer. Parmi les naufragés, 185 tirailleurs sénégalais ayant combattus sur le Front. Seulement sept d'entre eux sont rescapés. C'est l'histoire de l'un d'eux que Nicolas Michel a voulu imaginer : celle de Tierno qui se retrouve échoué sur une plage de l'île de Ré et qui rencontre Léon. Léon, dont le père n'est pas revenu de la guerre...

Une belle histoire d'amitié, de solidarité et un bel hommage à tous ces hommes venus d'Afrique qui ont combattu sur le sol français.

\"Le chant noir des baleines\", de Nicolas Michel
"Le chant noir des baleines", de Nicolas Michel (TALENTS HAUTS)

L'armistice n'aura pas lieu, de Catherine Cuenca, Oskar éditeur (septembre 2018)

C'est l'histoire d'Anna et Niko. Ils sont frère et sœur mais leurs parents se sont séparés, et ils vivent loin l'un de l'autre. Anna est élevée par sa mère en France tandis que Niko suit son père en Allemagne d'où il est originaire. Au moment où la Grande Guerre éclate, Anna est infirmière sur le Front. Elle pense sans cesse à son frère Niko, parti au Front lui aussi, mais côté allemand. Anna appréhende jour après jour de le voir arriver sur un brancard. Heureusement l'armistice n'est pas loin d'arriver, enfin...

Un petit roman émouvant avec deux épilogues différents, comme le veut cette petite collection "10 jours pour sauver le monde" d'Oskar Editeur.

3Côté BD

La Petite fille qui voulait voir la guerre, de J-Y Le Naour & C. Galland, Grand Angle (septembre 2018). 

Clémence a 10 ans et vit près de Mâcon. Elle doit présenter un exposé à sa classe, et c'est sur le chemin de l'école qu'elle remarque que son nom de famille est inscrit sur le monument dédié aux morts de la guerre 14-18. Elle vient de trouver son sujet. À partir d'interviews de ses proches, de renseignements glanés aux archives départementales, et surtout, grâce à la correspondance retrouvée dans le grenier, elle va pouvoir comprendre l'histoire familiale et ce qu'a représenté cette Grande Guerre pour toutes ces femmes qui ont vu leurs pères, maris ou fils partir...

4Côté albums

La guerre en mille morceaux, ou le petit musée du soldat machin d'A. Serres et Zaü, éditions Rue du Monde (novembre 2018). Un album original où l'on suit un jeune poilu pendant la guerre et où l'on découvre des images d'archives et des objets de son quotidien dans les tranchées. 

\"La guerre en mille morceaux ou le petit musée du soldat Machin\", de A. Serres et Zaü
"La guerre en mille morceaux ou le petit musée du soldat Machin", de A. Serres et Zaü (RUE DU MONDE)

Petit soldat, P-J Ober & J. Ober, Seuil Jeunesse (octobre 2018). Un album vraiment incroyable pour les amoureux des petits soldats de plomb. Ici, ils sont mis en scène pour raconter l'histoire de Pierre, ce jeune poilu au destin tragique qui a choisi de déserter.

\"Petit Soldat\" de P-J Ober & J. Ober
"Petit Soldat" de P-J Ober & J. Ober (SEUIL JEUNESSE)

5Et pour compléter les lectures et ses connaissances, une exposition

À l'Est la guerre sans fin, 1918-1923, au Musée des Armées des Invalides, jusqu'au 20 janvier 2019. En résonance à cette exposition, des films sont proposés, comme le Docteur Jivago et des documentaires inédits. Enfin, découvrez La Grande Guerre en réalité augmentée aux Invalides, dans la cour du Dôme. Conçue pour se familiariser avec le théâtre des opérations ayant eu lieu en France, en Europe et dans le monde durant la guerre de 14-18, cette manifestation inédite en plein air est accessible gratuitement jusqu'au 6 décembre 2018.

Les enfants des livres ont aussi aimé

A la veille de la Première Guerre mondiale, en 1913, le personnage de Bécassine, né dans La Semaine de Suzette en 1905, est repris par le scénariste Caumery, (pseudonyme de Maurice Languereau) et Pinchon.

Précurseur de la bande dessinée, le duo va signer 25 albums des aventures de la jeune et truculente bretonne. Avec son beau parapluie rouge à tête de canard, Bécassine est de retour depuis 2016 avec un nouveau tandem formé par Corbeyran, scénariste, et Béja le dessinateur. L'album Bécassine baby-sitterparu aux éditions Gautier-Languereau vient de sortir (octobre 2018). 

\"Bécassine baby-sitter\", de Corbeyran & Béja
"Bécassine baby-sitter", de Corbeyran & Béja (GAUTIER-LANGUEREAU)

Et pour les fans de Bécassine, Ma doué !, impossible de passer à côté du film de Bruno Podalydès dont le DVD est sorti cette semaine (7 novembre 2018)

Bécassine compte bien partir à la découverte de la capitale. Elle fait ses adieux aux siens, mais à peine a-t-elle atteint le bout du chemin qu'elle croise Madame de Grand Air et Monsieur, en panne de voiture, avec Loulotte dont la nourrice vient d'être congédiée. Voilà notre espiègle Bécassine embauchée au Château...

\"Bécassine\", film de Bruno Podalydès
"Bécassine", film de Bruno Podalydès (©Anne-Françoise Brillot - Why Not Productions)

Le Labo des histoires

Mira et Anna ont toutes les deux 11 ans et sont laborantines au Labo des histoires de Versailles et Paris. Le labo des histoires propose des ateliers d’écriture gratuits dans toute la France, pour les jeunes de 9 à 25 ans.

Vous êtes à nouveau en ligne