Qui a le pouvoir en Egypte aujourd'hui ?

La tension est forte en Egypte où deux camps s'opposent. D'un côté, l'opposition, avec des millions de manifestants dans les rues. De l'autre, les Frères Musulmans et le président égyptien, Mohamed Morsi, de plus en plus contesté après un an de pouvoir. Au milieu, l'armée tente de peser sur les événements.

Ce lundi, l'armée a donné 48 heures à Mohamed Morsi pour
satisfaire les "demandes du peuple" et demandé aux forces politiques
de s'entendre. A défaut, les militaires proposeront leur propre agenda, leur
propre feuille de route, pour sortir le pays du chaos politique dans lequel il
est en train de sombrer.

De nombreux manifestants sont encore présents ce mardi matin place
Tahrir, tous plus déterminés que jamais. Pourtant Mohamed Morsi a rejeté l'ultimatum.

Que cherche l'armée ?

En agissant de la sorte l'armée cherche à obliger Mohamed
Morsi à ouvrir le jeu politique, explique Sophie Pommier, spécialiste de
l'Egypte, directrice du cabinet de conseil Méroé. "On a le sentiment que
l'armée ne souhaite pas véritablement reprendre les rênes, elle en a fait l'expérience
amère pendant 18 mois. La situation est encore plus difficile, donc elle
cherche davantage à restaurer un semblant de stabilité qui passe, à ses yeux,
par un dialogue politique véritable.
"

"Le fait que l'armée reprenne la main n'est pas un bon signe en terme d'assainissement nécessaire de l'économie. Elle véhicule beaucoup de nostalgiques et il ne faut pas mésestimer cette dimension contre-révolutionnaire. "

Vous êtes à nouveau en ligne