Manu Dibango fête ses 80 ans

Le saxophoniste donne un grand concert ce soir à l'Hôtel de ville de Paris. Il sera entouré de son Soul Makossa Gang. Invité des Choix de France Info, il revient sur ces cinquante ans de carrière.

Son Soul Makossa est un tube planétaire, que l'artiste a joué des milliers de fois :  "pour lui, j'éprouve de l'amour et de la haine". A chaque concert, Manu Dibango est obligé de le jouer, "sinon, il y a un manque", dit-il.
 
Dans les Choix de France Info, le saxophoniste évoque son arrivée en France - il venait du Cameroun - il y a soixante-cinq ans et ses premiers pas dans le jazz : "Je me sentais comme D'Artagnan ", raconte-t-il.

Manu Dibango a deux passions : les musiques africaines et le jazz. Mais toutes les musiques l'intéressent et il a su s'adapter à chaque fois : "Toutes les musiques me touchent". Son dernier album a d'ailleurs une tonalité très "dance ".

Manu Dibango et Cheick Tidiane Seck vont donner une série de concert en hommage au Mali, dont l'état les inquiète . "Chacun restitue l'émotion à sa manière. Cheick Tidiane, avant même cette guerre, était un rassembleur. C'est un bon musicien, un bon compagnon. Notre association ne peut être que jouissive. "

Le concert de Manu Dibango sera également retransmis sur FIP

Toutes les dates de concerts sur le site officiel de Manu Dibango

Vous êtes à nouveau en ligne