Les secrets de la campagne de François Hollande

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il faut un acharnement hors du commun pour devenir président, et un caractère à part. Karim Rissouli raconte dans un livre à paraitre demain chez Grasset le cheminement de François Hollande depuis l'époque où il n'était absolument pas favori.

Un sondage publié dans Libération en Mars 2009 montre que seulement 3% des sympathisants de gauche voulaient voir François Hollande accéder à la fonction suprême. Il a été surnommé par la suite "Monsieur 3%" par ses adversaires au sein du Parti Socialiste.

Comment, alors, est-il passé du statut de "bon dernier" à celui de présidentiable rassembleur? Karim Rissouli raconte dans "L'homme qui ne devait pas être président ", écrit avec Antonin André, le parcours politique du nouveau président de la république.

Du "président normal" en décembre 2010 à la construction d'un personnage à l'exact opposé de Nicolas Sarkozy, l'ouvrage donne à découvrir un homme complexe, fin politiquement et qui n'oublie pas mais qui sait rassembler pour gagner. Un style à part, décrit dans le livre par Jean-Christophe Cambadélis : "Mitterrand à la tribune et Chirac dans les travées ".

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne